L'arche de Sorëan :: La Terre des Discussions :: Archives V1 :: Fiches refusées ou abandonnées :: Riesen de Lordran, barde itinérante avec un secret.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Riesen de Lordran, barde itinérante avec un secret. Mar 4 Mar - 22:54

Riesen de Lordran



[Devola ~ NiEr]
Nom : Aucun; elle se dit "de Lordran", un minuscule hameau du marquisat de Sventyr.

Prénom : Riesen, parfois surnommée "Ries".

Age : 19 ans.

Sexe : Féminin.

Groupe : Mages (arcaniste).

Métier ou fonction : Barde itinérante, en réalité mage arcaniste errante. La plupart du temps elle se présente comme une simple vagabonde. Elle est cependant la fille illégitime du marquis Magnus Sventyr.

Origine : Sorëanne.

Nationalité :  Felionienne. Originaire du marquisat de Sventyr, en Huss.

Caractère
Riesen a bonne nature: elle n'est jamais rentrée dans le moindre conflit. Ni celui qui aurait pu l'opposer aux autres arcanistes -la compétition- ni celui contre les élémentalistes -l’orgueil. Elle vit sa vie sans penser à demain, ne vivant que pour l'instant présent sans jamais chercher à s’opposer à quiconque. On pourrait dire d'elle qu'elle est constante et stable, douce mais profondément volubile; en effet la jeune femme s'ennuie et se lasse vite, ayant véritablement la bougeotte: c'est une fille du voyage qui a besoin de voir du pays pour se sentir libre et vivante; d'écrire de longues ballades parlant de paysages divers, de grandes chroniques relatant les faits d'armes de ses compagnons sans jamais chercher elle ces choses que d'autres désirent ardemment: l'argent n'a aucune valeur pour elle, de même que la reconnaissance ou même la gratitude. Elle fait cadeau de ses dons à qui voudra, sans la moindre arrière-pensée. C'est une femme-enfant qui n'aspire qu'à vivre la vie la plus douce et la plus paisible qui soit. Elle aime découvrir et apprécier de nouveaux comportements, cultures et étiquettes, écouter les autres parler, recueillir leurs histoires et autres dingueries sans jamais s'en offusquer; parce que la demoiselle est facile à vivre, sociable et sans préjugés.

Il n'y a rien qui semble la troubler ou l'inquiéter plus que quelques minutes car à chaque problème sa solution et quand il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème; elle se laisse porter par le vent, par le mouvement de ses camarades de route, par le cours des évènements sans jamais s'y opposer. Nombreux pourront dire d'elle qu'elle est docile, stupide, primaire... mais Riesen vit simplement sa vie comme elle l'entend: une existante vie d'inlassables voyages et d'histoires, livrant ses chroniques aux enfants des villages où elle passe. Ses chansons ne peuvent se payer par l'argent, parfois simplement par le gîte et le couvert; elle aime se faire payer en histoires: une histoire pour une autre, en un échange équivalent, pour continuer à les colporter. Riesen est une conteuse, une barde et une vagabonde qui ne veut s'attacher à rien. Elle a le rire facile, la belle, et communicatif. Les ambiances des tavernes lui plaisent, la fête l'exhorte. Elle aime voir les autres s’amuser avec la plus grande ingénuité du monde. Alors certes, elle vit dans un monde à part: un monde où la peine ne doit pas avoir sa place, où les ennuis ne doivent pas être graves. Tête en l'air, les choses du quotidien -même les importantes- lui passent souvent par dessus de la tête et elle oublie souvent ce qu'on lui demande; elle a tendance à ignorer ce qui lui déplait comme si cela n'existait pas plutôt que de se rebeller contre, se composant son propre monde.

Elle aime aimer, elle aime l’amour sans jamais le rechercher. Plaire est agréable, s'attacher est inutile. Riesen aime les hommes, un peu plus les femmes et toute créature humanoïde intelligente avec qui le flirt est possible, quelque soit son sexe ou son genre: ce genre de détail ne lui semble pas important. La rousse ne parle que rarement d'elle, et prend son appartenance à l'ordre des mages comme un secret -cela l'amuse- comme si cela était une sorte d'identité secrète; c'est une grande enfant. Beaucoup la trouvent inoffensive: elle l'est, complètement. Riesen est tout simplement ce qu'elle montre. La violence lui fait peur et elle la fuit plus que tout, les débats l'ennuient: elle ne cherche jamais à avoir raison, ne réplique jamais quand on l'humilie ou quand on la traine dans la boue car elle seule sait ce qu'elle vaut et rien ne sait la faire douter de ses qualités humaines. Trancher les questions la dérange: chacun son avis, et elle n'aime pas la polémique. Elle est veule, assez lâche en définitive, mais la jeune femme veut simplement vivre en paix.

Alors oui, elle est gourde, elle est idéaliste et surement un peu simplette. C'est une sorte de hippie Sorëanne qui vit au jour le jour sans se chercher des soucis qu'elle n'a pas vraiment. Elle va de village en village, parfois de ville en ville en colportant les histoires qu'elle réunit, les chants qu'elle connait et sa jolie voix claire est parfois grandement aidé par les capacités un peu spéciales de son luth et de sa flûte. Rien de bien méchant en soi. Des histoires -qu'elle-même raconte en riant- rapporterait qu'elle aurait déjà charmé de son instrument des princes et des ducs... les gens veulent du rêves en ces temps difficiles, et Riesen leur offre simplement ce qu'ils demandent. Elle laisse aux autres mages l'ambition de devenir quelqu'un, la quête de la puissance et de la reconnaissance. Elle a ses histoires, pourquoi vouloir le pouvoir? Ne sont-ce pas les bardes qui font vivre les héros après leurs morts et qui leur donne la renommée ou les perdent dans l'oubli? Riesen n'est rien de plus qu'une vagabonde qui se laisse porter par le vent et que l'ambition ne saurait toucher. Réellement, il n'y a rien derrière son vernis d’innocence: pas de calcul, pas de comportement fallacieux: Riesen est ce qu'elle vous offre sans rien demander en échange, avec sa bonhommie un peu simple d'esprit.


Physique
Dire que Riesen est une belle femme pour commencer est assez fade. Elle n'est pas spécialement belle, cette femme là. Certes elle pourrait être définie comme "mignonne" ou "délicate" avec son sourire bienheureux, ses pommettes hautes et ses grands yeux d'un bleu très clair à l'air rêveur. Rousse sombre au teint particulièrement pâle, sa tignasse est un joyeux désordre capillaire entre le bouclé et la bataille, faisant preuve d'indiscipline quand elle tente de la peigner. Ni vraiment belle, ni vraiment laide, elle n'est pas plus charismatique qu'on oserait l'espérer: Riesen est une femme du commun, qui fait des choses pas forcément hors du commun; cependant, elle a son charme, qui plait aux hommes. Elle a son rire pour elle, ses petites manies, ses délicatesses. Son rire facile, son sourire un peu enjôleur. Son envie de plaire aux autres, sa simplicité. Elle parle d'une voix posée et sereine -attestant de sa nature douce et généreuse- mais son timbre très aigu ressemble presque à celui d'une petite fille, ce qui lui vaut nombre de quolibets.

Du reste, elle est gironde: de bonnes formes là où il faut qu'elle en ait, un bassin large et une taille accordée. Elle est plutôt petite, ne mesurant qu'un brave mètre cinquante trois sans que cela ne semble la complexer plus que ça. Quant à son style vestimentaire, il est ce qu'il est avec ce qu'elle trouve: Riesen est coquette mais pas du genre difficile; Nature et surtout soucieuse de paraitre propre et bien dans ses bottines, elle se vêt en conséquence de robes amples et facile à enfiler, qui ne gênent pas ses mouvements. La route est sa principale amie et les chemins n'aiment pas les fanfreluches, elle a fini par l'apprendre. Cependant quand la jeune femme en a l'occasion elle ne dédaigne pas quelques folleries vestimentaires et aime à se mettre en valeur: il est sûr qu'on ne plait pas forcément couvert de boue en robe à tabard; cependant, elle reste sobre et pas aguicheuse: montrer son corps n'est pas obligatoire pour elle, pour se sentir femme. Elle se sent femme jusqu’aux bouts des ongles, même si elle portait un sac en toile de jute ou des vêtements de paysan crottés.


Histoire
Riesen n'a pas eut une enfance heureuse, mais certes pas malheureuse: fille d'une fille de cuisine au service d'un noblaillon mineur ayant épousé un luthier sans le sou, la petite fille ne connut jamais son père. Son beau-père l'avait accueilli sans s’offusquer qu'elle ne serait pas sa fille de sang, en l'aimant un peu durement. Le pain n'était pas là à chaque repas mais elle ne souffrait pas. Sa mère lui avait dit que l'homme qu'elle avait aimé était un noble mais à cette époque, Riesen ne pouvait pas comprendre les implications de ces dires... car pour une enfant de quatre ans qui un jour découvre qu'elle parvient à faire danser un luth sur place, est-ce important de savoir qui est son géniteur?

Lorsque son beau-père découvre la toute petite fille jouer avec ses créations, il manque de virer au rouge de colère. Et pourtant... la cithare qu'elle secouait dans ses toutes petites mains jouait toute seule, bondissait sur sa base comme si elle eut été animée de sa vie propre. La décision fut rapidement prise: il fallait contacter les personnes qui seraient le plus à même d'éduquer une petite fille avec le don de la Magie. Et ce fut à peine à quatre ans que Riesen quitta le foyer familial -s'en sentant arrachée- pour rejoindre la Tour des Mages en duché de Shana.

Certains vivent mieux l'isolement que d'autres; ce ne fut pas le cas de Riesen qui durant tout son apprentissage à la Tour se sentit enfermée, conditionnée. Elle qui était une enfant adorable mais terriblement turbulente, toujours la première à faire une bêtise ou à dormir durant un cours de théorie magique ou de géomancie avancée, avait du mal à rester toute la journée attentive. Elle avait l'impression de se faire bourrer le crâne de choses ennuyeuses, éloignée de sa mère et des réalités de la vie, la vraie: les choses de dehors, la pluie et le beau temps, ce monde extérieur qu’elle érigea finalement comme un idéal qu'elle dévorerait pleinement une fois sortit d'ici. La Tour n'était pour elle qu'un donjon où les vieux professeurs tentaient de la faire mourir d'ennui... elle n’était pas plus douée qu'une autre mais avait son petit fluide: très tôt Riesen avait décidé de ses limites.

Elle n'enchanterait jamais une arme, ne créerait aucun sort fait pour blesser autrui. Des mélodies douces et charmantes faite pour distraire, endormir, créer de merveilleuses illusions ou des distractions lui suffisaient. Elle ne voulait pas répandre la douleur. Alors ce fut décidé: Riesen serait une arcaniste pacifiste, ce serait son chemin de vie. Enchanter des instruments de musique lui sembla naturel: ils permettaient une infinité de choses charmantes et restaient en même temps une source de distraction. Elle s'employa durant les courts de chant et de solfège à se montrer plus assidue que d'habitude afin de passer ses degrés: plus tôt elle serait confirmée, plus tôt elle pourrait sortir dans le monde extérieur et essayer de suivre son credo. Le monde n'attendait qu'elle, selon la toute jeune fille.

Ses dix huit ans révolu, Riesen fut certifie Mage Confirmée et elle put enfin aller courir le vaste monde. Mais ce dernier semblait si grand! Pas où commencer? Son luth sous le bras, un bâton de marche dans l'autre main, la rousse s'aventura dans les premiers temps dans le froid territoire de Shana, s'installa quelques mois à Galdur chez un fabriquant d'instruments de musique duquel elle apprit la conception d'instruments à vent: flûtes et ocarinas furent dans ses cordes, un peu grossièrement au début, mais elle promit à l'homme de se perfectionner sur la route, prenant le chemin des flèches blanches orientales en s'armant de vêtements chauds. Ce fut dans ces alentours qu'elle commis une erreur qui fut en définitive plutôt heureuse.

Profondément bonne, sensible à la frustration de toute créature, elle avait élu temporairement domicile dans un petit hameau qui fut la proie des attaques d'une harpie étrangement isolée; Riesen ne la combattit pas, préférant tirer son luth pour la charmer d'une mélodie prévue à cet effet, l’hébétant en lui faisant perdre l'envie de se battre. Mais les villageois en colère enfermèrent la créature dans une cage, l'exposant à la vindicte populaire sur la place du marché. Elle était surement inconsciente, la petite barde qui avait fait vœu de compassion et ne désirait que parcourir le monde mais elle souffrit de voir la harpie ainsi humiliée et se sentit responsable de son emprisonnement et sa torture.

Alors n'écoutant que sa propre pensée, la jeune fille louvoya entre les paysans et se dirigea vers la cage qu'elle ouvrit dans un geste de pure bonté. Personne ne devrait souffrir ainsi. Mourir parce qu'on a attaqué des gens qui se sont défendue st une chose qui arrive. Mourir sous les coups de pierre sans pouvoir se défendre est cruel. Alors Riesen ouvrit la cage, regardant la créature s'envoler à tire d'aile.

Elle était belle, dans le ciel bleu: son envergure semblait avaler le ciel et ses plumes colorées battaient dans le vent comme aucun oiseau n'aurait pu le faire. Peu importe si l'on disait que les harpies étaient des monstres: les monstres humains existent aussi. Personne ne mérite de souffrir. Riesen emporterait avec elle cet étrange souvenir, cette vision à la fois magnifique et dangereuse. %ais déjà les clameurs d'une foule en colère la tirèrent de sa rêverie et sans qu'elle comprenne vraiment la foule l'avait saisi pour la lyncher. Elle trembla de peur, déjà les larmes aux yeux lorsqu'un faucon venu de nul part fendit l'air pour distraire ses agresseurs et qu'un homme la mit en travers de sa selle, la sauvant en échappant au village.

Elle ne demanda rien, ne se débattit pas car elle savait bien où était son intérêt. L'homme, qui se prénommait "Faucon", était un mystérieux vagabond ne dévoilant rien n i de son physique ou de son passé; Riesen ne lui demanda jamais rien, même pas pourquoi il finit par la suivre par monts et par vaux. Les deux vagabonds décidèrent de faire route ensembles, s'aventurant par delà les Flèches Blanches.

Le monde est si vaste pour deux âmes errantes telles que Faucon et Riesen. Qui sait quelles aventures les attendent?



Réellement
Pseudo : Basterd, mais vous me connaissez comme Hattusha. =)
Age : Bientôt 31 ans.
Comment avez-vous connu le forum ? Par Aeness Bec Venimeux.  tongue 
Qu’en pensez-vous ? Que j'ai envie d'y revenir, pardi! Vous me manquez!
Code : OK by Vanessa
Quel était le nom de l'empereur de Talrëa lors de la guerre de la reine Harpie ? OK by Vanessa


Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Solyma ET JE SUIS Fondatrice ▬ Solyma
Diverses Informations
Multi-Compte : Tous les Admins ♥

Informations RolePlay
Âge:
Métier:
Disponibilité pour RP:
Message(#) Sujet: Re: Riesen de Lordran, barde itinérante avec un secret. Mar 4 Mar - 23:49

Bonjour et re-bienvenue^^

Je le savais que tu nous reviendrais <3
Voir le profil de l'utilisateur http://sorean.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: Riesen de Lordran, barde itinérante avec un secret. Mar 4 Mar - 23:57

Sans vouloir flloder, c'est juste pour dire qu'en effet vous me manquiez un max et vous devinez qui m'a bien motivé pour me convaincre de revenir vous embêter. <3

Bon zou je go finir ma fiche en espérant que ce nouveau personnage vous plaise! Je suis contente de revenir par ici et revoir des têtes connues! ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Rafaël Peyredragon ET JE SUIS Mage Femme
Diverses Informations

Informations RolePlay
Âge: 23 ans
Métier: guérisseur
Disponibilité pour RP: actif
Message(#) Sujet: Re: Riesen de Lordran, barde itinérante avec un secret. Mer 5 Mar - 0:11

Moi non plus je veux pas flooder mais *grokalindelamortquitue* je suis vraiment contente que tu sois de retour =^^=

_________________
Le coeur fait tout, le reste est inutile.
LE TEMPS QUI ADOUCIT LA PEINE N'EFFACE PAS LE SOUVENIR.


.ReedNight


Voir le profil de l'utilisateur http://www.solyane21.deviantart.com
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Vanessa Crescent ET JE SUIS Admin ▬ Vanessa
Diverses Informations
Multi-Compte : Lagneya, Ylliana, Rizen, Ark'na, Melyn
Message(#) Sujet: Re: Riesen de Lordran, barde itinérante avec un secret. Mer 5 Mar - 0:13

Ce que j'en vois me plait déjà ^^

Et la personne qui t'a convaincu... Disons qu'elle était pas seule. On l'a travaillé pour dès qu'on a su qu'elle venait vous voir <3

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: Riesen de Lordran, barde itinérante avec un secret. Mer 5 Mar - 13:16

C'est pas pour dire mais... Le talent de persuasion, c'est quand même le mien 8D *stop flood*

Re-bienvenue quand même I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: Riesen de Lordran, barde itinérante avec un secret. Jeu 6 Mar - 21:16

Je pense avoir terminé! (pour la parenté avec Magnus j'ai eu son accord, au cas où)  bounce bounce bounce 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Solyma ET JE SUIS Fondatrice ▬ Solyma
Diverses Informations
Multi-Compte : Tous les Admins ♥

Informations RolePlay
Âge:
Métier:
Disponibilité pour RP:
Message(#) Sujet: Re: Riesen de Lordran, barde itinérante avec un secret. Jeu 6 Mar - 21:30

Coucou,

bon fiche simple mais bonne^^ (PS : les mages ne sont pas enfermés non plus pendant leur apprentissage XD)

   
FICHE VALIDÉE
"C'est partit pour le Grand Voyage ! Découvrons Sorëan et l'Arche tous ensemble !"

Félicitation !
   Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur L'Arche de Sorëan et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

   Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants.

   De plus, sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci. Sache que le modèle proposer de codage n'est pas obligatoire, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

   Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mit à ta disposition pour cela !
   Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

   N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


   

Le staff te souhaite la bienvenue!

Voir le profil de l'utilisateur http://sorean.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas


JE M'APPELLE Contenu sponsorisé ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: Riesen de Lordran, barde itinérante avec un secret.

Revenir en haut Aller en bas
 

L'arche de Sorëan :: La Terre des Discussions :: Archives V1 :: Fiches refusées ou abandonnées :: Riesen de Lordran, barde itinérante avec un secret.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Morgane - Barde itinérante et joueuse
» Shi'nay [Fossoyeuse Itinérante]
» Crêperie
» Le manga dans tous ses états à Bayeux
» Sophia Elarcisis - Marchande itinérante de poisons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: