Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Nokwan des Quatre Vents Mer 5 Mar - 16:25

Nokwan des Quatre Vents



[Nom + Prénom du personnage ~ Manga/Jeux]
Nom : Quatre Vents
Prénom : Nokwan
Age : 35 ans
Sexe : féminin
Groupe : Peuple des Harpies
Métier ou fonction : Crieuse & Chef de clan majeur, les Quatre Vents
Origine : Sorëan
Nationalité : île tropicale lointaine

Caractère
Présentée dès son plus jeune âge comme quelqu’un d’exceptionnel, Nokwan a développé un ego aussi surdimensionné que ses ailes tout en étant une Harpie aussi petite et peu impressionnante.  Arrogante et orgueilleuse est cette femelle. La plus petite insulte, le plus petit affront est payé très cher avec elle. En public, elle se compose le masque de la Harpie toujours sûr d’elle, toujours confiante et sérieuse, implacable même. Le cœur de Nokwan est dur. Elle a été élevée pour être la meilleure. Connaissant l’ampleur de ses pouvoirs, elle rêve de posséder encore plus que ce qu’elle a déjà. Elle ne l’avouera jamais mais elle aurait parfois préféré naître sans magie pour avoir une vie plus simple. Toutefois, sa gourmandise à l’égard de ses pouvoirs et des richesses est à l’égal de sa perfidie. Rusée et intelligente, ce n’est pas seulement pour ses pouvoirs qu’elle a su gagner la place de Chef de Clan. Très téméraire, elle n'hésite pas à mettre sa vie en péril pour atteindre ses objectifs, qui est de se poser en légitime héritière de la Reine Tzenker et de glorifier son Clan. Elle ne se rend pas encore réellement compte que mettre sa vie, ou celle des Harpies qui la suivent aveuglément, en danger peut être fatal au Clan des Quatre Vents. Toujours prête à défier et faire ses preuves, elle ne supporte pas qu’on remette en cause son autorité qu’elle juge absolue. A l’inverse de cette image, elle récompense également ses meilleures Harpies, pour leurs services rendus au Clan ou à elle-même. Elle flatte et prend soin de ses jeunes recrues les plus prometteuses, sachant qu’un jour, toute leur aide peut lui être utile. Elle ne se détend qu’en privé, avec les plus proches de son Clan et quelques rares esclaves masculins dont elle s'est entichée - non sans leur avoir coupé la langue par prudence. C'est uniquement dans ces moments-là qu'elle se permet de douter ouvertement, de rire et de plaisanter.


Physique
Nokwan n’est pas une Harpie remarquable pour son physique. De silhouette frêle, presque trop maigre, son corps élancé aux membres déliés possède des hanches étroites, une poitrine menue et une peau aussi  pâle que de la porcelaine. Ses jambes fuselées présentent une musculature élégante, bien que terminée par un épiderme semblable à du cuir – d’aspect rugueux et de couleur bleutée - rejoignant de grandes serres jaunâtres redoutables. Les bras fins de la jeune femelle s’allongent et se plient, pour donner des mains crochues dotées de grandes griffes acérées. Ses épaules supportent le poids de larges ailes, certes légères mais d’une envergure presque démesurée pour une Harpie aussi gracile. Ornées de plumes blanches sans tâches, ses ailes brassent puissamment l’air et lui permettent de voler sur de longues distances sans trop se fatiguer. Le visage de Nokwan est très expressif. Long et étroit, racé comme celui d’un rapace, il présente des traits fins et ciselés. Ses yeux trop grands sont d’un violet intense tirant sur le bleu sombre, ainsi que soulignés de longs cils noirs, lui donnant un regard d’une grande profondeur et mettant souvent mal à l’aise. Le reste de son visage possède un menton pointu, des lèvres fines, des pommettes saillantes et de longues oreilles effilées. Il est couronné de très longs cheveux verts, rappelant des algues ou le feuillage d’un arbre, parfois coiffés en catogan guerrier, ou en mèches libres ornées de perles ou de breloques d’argent. Sa voix de soprano très aiguë crie à haut volume pour l’aider à déchaîner sa magie.


Histoire
Un jour de tempête, la Crieuse Kaewen, du Clan majeur des Quatre Vents, donna naissance à Nokwan. Elle devint très vite sa fille préférée. De santé fragile de prime abord, la petite harpie se révéla avide d’apprendre tout et n’importe quoi. Sa soif de connaissances paraissait inépuisable. De fait, elle apprenait réellement très vite. Son intelligence précoce ne fut pas la seule chose qui la démarqua de ses congénères. Kaewen vit son prestige augmenter auprès de ses pairs lorsqu’elle présenta les pouvoirs de sa fille aux autres Crieuses. Nokwan n’atteignait pas encore la puberté que déjà, son don pour la magie se développait plus rapidement que sa propre croissance physique. Nokwan utilisait sans cesse ses pouvoirs dès lors qu’elle avait appris comment ils fonctionnaient. Elle utilisait la magie dans toutes ses tâches, autant qu’elle le pouvait. Bercée des idées de grandeur de sa mère et du surnom offert – respectueusement ou jalousement – par les autres Crieuses, la Harpie « touchée par le souffle du Seigneur-Vent » enviait la puissance de ses sœurs et se mit à rêver de les dépasser, toutes. Après tout, elle le méritait. N’était-elle pas bénie par leur dieu ?

Nokwan avait beau être petite et une piètre guerrière – surtout au corps à corps -, son charisme et sa puissance magique suffirent à lui octroyer l’amitié indéfectible de quelques harpies. Le Clan recelait nombres de Crieuses. Et Nokwan voulait se démarquer. Avec son petit cercle de fidèles réunies autour d’elle, la fille de Kaewen apprit de nouveaux tours avec sa magie, ainsi que de nombreux nouveaux savoirs. Elle s’intéressa alors aux drogues et aux poisons, et sillonna le harem commun en quête d’humains apte à lui offrir ce qu’elle cherchait. Elle aurait préféré des mages humains pour reproducteurs mais ils se faisaient rares. Elle savait qu’ils existaient et des rumeurs couraient parmi certaines Chamanes qu’on trouvait également des mages belliqueux très puissants parmi les humains. Nokwan rêvait d’en trouver. Une Crieuse telle qu’elle méritait un tel esclave pour son usage. Si elle trouva peu d’hommes dignes de son héritage dans le harem, au final, elle apprit auprès des Chamanes du Clan la langue parlée par les enfants de Solyma, ainsi que quelques-unes de leurs coutumes étranges. Tout ce qu’elle pouvait apprendre des autres harpies et des quelques esclaves masculins dont elle tolérait la présence lui serait utile un jour. Nokwan commença à élaborer une stratégie. Elle rongea son frein en silence pendant des années, se contentant en apparence de mettre au service du Clan ses puissants pouvoirs. Jusqu’au jour sacré fatidique…

La langue de Nokwan claqua contre son palais avec impatience. L’air chaud et moite transportait des relents de viande cuite et de fruits séchés jusqu’à ses narines délicates. Elle fronça le nez, comme indisposée, alors qu’il n’en était rien. L’adrénaline courait dans ses veines tel un feu liquide et salvateur. Dans la rage de vaincre qui l’animait, et la puissance de ses dons, résidaient le secret de sa prochaine victoire. Il lui fallait vaincre. Ou se jeter du haut des falaises. Il n’y avait que deux issues possibles pour Nokwan fille de Kaewen.

Un bruissement d’ailes à peine perceptible se fit entendre dans son dos. Nokwan fit volte-face brusquement, dévoilant ses dents acérées en un rictus menaçant. Elle se radoucit en reconnaissant la harpie qui venait de la rejoindre sur son perchoir. Une autre qu’elle se serait vue gratifiée d’une estafilade sanglante et de quelques plumes manquantes. On ne dérangeait pas Nokwan sans une bonne raison, lorsqu’elle était aussi nerveuse. Sa sœur aînée Aléra la dévisageait de ses grands yeux semblables à de l’eau tranquille. Il était difficile de lire dans le langage corporel de cette femelle-là. Seule Nokwan et quelques rares autres harpies en étaient capable. Aléra possédait la faculté de lisser les traits de son visage et de masquer toute émotion dans ses chants. Il n’y avait qu’elle qui puisse calmer les accès de colère de sa jeune sœur. Il n’y avait qu’elle en qui Nokwan puisse avoir entièrement confiance.

Aléra resta silencieuse, écoutant le bruissement des feuilles dans le vent, comment guettant un signe, les yeux mi-clos. Elle avait beau être née sans magie, elle-seule savait quand l’heure était venue. Nokwan se rangeait volontiers à ses avis, quand cela ne mettait pas en doute sa suprématie. Enfin, après un long silence, la Chamane émit un trille strident. C’était le signal. Le jour sacré débutait réellement. Son chant fut repris par d’autres Chamanes, qui se répondirent en hululant de leurs voix aiguës, lançant des notes vers le ciel chargé de nuages lourds de pluie. Nokwan se raidit. Ses serres se crispèrent sur sa branche à s’en faire mal aux articulations. Elle reprit le chant à son tour, dans un défi adressé à tout le Clan.

« Ayiiiiiiii ! Rrrrrrrrru ayilii ayilii ! Aooooooouuuuuw ! Ho ! »

Elle jeta un regard par-dessus son épaule. Aléra n’avait pas remué d’une plume. Seuls ses yeux exprimaient clairement sa pensée.
Vis et bats-toi, ma sœur. Il est l’heure. Nokwan ne se le fit pas dire deux fois. Ouvrant grand les bras, déployant ses ailes à l’envergure presque indécente au vu de sa frêle silhouette, elle plongea. S’élançant dans le vide, sans cesser de chanter, elle vira sur un courant chaud ascendant pour remonter. Elle plana un instant en cercles concentriques autour de la clairière principale. La Chef Naera, coiffée de sa parure de perles et d’acier, l’aperçut depuis le sol. Elle poussa un cri de rage à son intention. Nokwan n’avait pas le droit de prendre son envol avant la chef de clan lors d’un jour sacré. C’était là une des lois du Clan des Quatre Vents. Mais Nokwan était jeune, forte et bien entraînée. Elle voulait vaincre. Elle qu’on disait touchée par le Seigneur-Vent, elle méritait de dominer ces harpies.

Lorsque la grande Naera bondit dans le ciel à sa suite avec un sifflement furieux, Nokwan entendit la foule des harpies réunies dans les arbres s’agiter. Ailes contre ailes, griffes contre griffes, les harpies des Quatre Vents entonnaient leur chant de guerre. Nokwan sentait son cœur battre la chamade dans sa poitrine. Le vent lui parlait. Elle se concentra dessus, n’hésitant pas à fermer les yeux pour ce faire. Sa puissance résidait là, tout au creux de ses ailes, ancré dans sa chair et son sang. Elle hurla. Le vent se déchaîna comme les serres de Naera se rapprochaient soudain.


… Ce jour-là, la victoire fut acquise à Nokwan. Naera, humiliée et défaite, préféra quitter le Clan, maudissant au passage son ancienne rivale Kaewen. Le règne de Nokwan débuta. La Chamane Aléra, sa bien-aimée sœur aînée privée du souffle du Seigneur-Vent, prit la place de fidèle conseillère en privé. Nokwan vouait une confiance aveugle à Aléra, quand bien même celle-ci ne réclamait jamais rien en échange. Lorsque l’Arche s’écrasa en Erkin, l’antique terre disputée avec les enfants de Solyma ; lorsque les harpies virent cette gigantesque comète en feu tomber au loin, par-delà la mer : Nokwan sut ce qu’elle devait faire. Les bannies devaient reprendre leur place. Erkin leur appartenait autant qu’aux autres enfants des dieux. Il était temps de parachever l’œuvre de la Grande Tzenker.

Cependant, la situation déjà difficile pour tous les Clans de Harpies se dégradait.  Le manque d’esclaves, les problèmes qui en découlaient pour l’agriculture quotidienne – sans parler de la reproduction qui en souffrait… Il fallait une solution et rapidement.Après quelques escarmouches sur leur territoire avec des Clans mineurs, les membres des Quatre Vents consultèrent leur Chef, qui elle-même reçut l'appel de la Chef du Clan du Bec Venimeux. Aeness, accompagnée par Len'Kan la Chef du Clan des Serres Sanglantes, préparait un plan pour regagner les anciens nids. La réunion des Chefs des trois Clans majeurs était un fait historique. Bien qu'elle n'aimât pas l'idée de se faire presque commander par une autre,  Nokwan ne pouvait que s'incliner. C'était là une idée de génie. Elle sonna donc  l’heure du départ pour les anciennes contrées des harpies, plus proches de la côte, là où jadis le peuple réuni sous la bannière de la Grande Reine Tzenker avait pris son envol vers Erkin. Grâce au Seigneur-Vent, Nokwan fut la première à sentir le nexus pulser en haut des montagnes. Délaissant la jungle inextricable, le Clan gagna les hauteurs et élut domicile au sommet de l'île dite la Crête Mystique.



Réellement
Pseudo : Persée
Age : bientôt 21 ans
Comment avez-vous connu le forum ? Imaginarium
Qu’en pensez-vous ? I love you ?
Code : OK by Vanessa
Quel était le nom de l'empereur de Talrëa lors de la guerre de la reine Harpie ? OK by Vanessa


Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: Nokwan des Quatre Vents Ven 7 Mar - 14:38

Fiche achevée  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Solyma ET JE SUIS Fondatrice ▬ Solyma
Diverses Informations
Multi-Compte : Tous les Admins ♥

Informations RolePlay
Âge:
Métier:
Disponibilité pour RP:
Message(#) Sujet: Re: Nokwan des Quatre Vents Ven 7 Mar - 15:29

C'est pas mal tout ça^^

Par contre, un petit cafouillage sur l'exode des harpies et leur installation. Les harpies n'ont quitté les îles tropicales qu'APRES l'arrivée de l'Arche et non avant. Pour information, l'exode fut une décision commune des clans sous l'impulsion d'Aeness Bec Venimeux.

L'île du sud dont le clan des quatre vent a prit possession se nomme la Crête Mystique et c'est bel et bien Nokwan qui a sentie son nexus en premier^^
Voir le profil de l'utilisateur http://sorean.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: Nokwan des Quatre Vents Ven 7 Mar - 15:39

Raah, encore un bug de chronologie, sorry, je dois être fâchée avec les dates u__u
Corrigé m'dame !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Solyma ET JE SUIS Fondatrice ▬ Solyma
Diverses Informations
Multi-Compte : Tous les Admins ♥

Informations RolePlay
Âge:
Métier:
Disponibilité pour RP:
Message(#) Sujet: Re: Nokwan des Quatre Vents Ven 7 Mar - 16:10

Tu devais cartonner en cour d'histoire <3

Mais maintenant :

   
FICHE VALIDÉE
"C'est partit pour le Grand Voyage ! Découvrons Sorëan et l'Arche tous ensemble !"

Félicitation !
   Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur L'Arche de Sorëan et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

   Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants.

   De plus, sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci. Sache que le modèle proposer de codage n'est pas obligatoire, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

   Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mit à ta disposition pour cela !
   Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

   N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


   

Le staff te souhaite la bienvenue!

Voir le profil de l'utilisateur http://sorean.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: Nokwan des Quatre Vents Ven 7 Mar - 16:14

Tu parles ! Autant retenir les événements, ça va mais les mettre dans l'ordre parfois, c'est galère x)
Merci, déesse des hérétiques  Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas


JE M'APPELLE Contenu sponsorisé ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: Nokwan des Quatre Vents

Revenir en haut Aller en bas
 

L'arche de Sorëan :: La Terre des Discussions :: Archives V1 :: Fiches refusées ou abandonnées :: Nokwan des Quatre Vents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Felipe de Palma ♕ Je vogue aux quatre vents
» Cyclone IKE se rapproche des côtes Nord d'Haiti avec des vents de 195 kms/h
» Quatre Chemins, Trois Chatons [PV Petite Perle et Petit Courage]
» Quatre lune ?
» Les quatre saisons d'une vie [Pv Myrielle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: