L'arche de Sorëan :: La Terre des Discussions :: Archives V1 :: Missives Perdues :: Romance épistolaire, duchesse de Huss
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

JE M'APPELLE Kadvael Aamu ET JE SUIS Talrean
Diverses Informations

Informations RolePlay
Âge: 36 ans
Métier: Duc de Turquoise
Disponibilité pour RP: Disponible, n'hésitez pas à proposer.
Message(#) Sujet: Romance épistolaire, duchesse de Huss Mer 18 Fév - 2:42


Salfya, le 38ème jour du mois du feu, année 1581


Chère duchesse,

Je garde un très agréable souvenir de votre visite en ma demeure de Salfya, aussi ne puis-je me retenir de vous écrire ses quelques mots, jetés à la hâte sur une page, à la lueur du soleil levant venant lécher ma fenêtre. Mais même lui ne semble pas à même d'éclairer mon être.
Salfya, que votre présence avait su égailler un fugace instant, a retrouvé les couleurs de ses jours mornes, et mes errances incessantes dans les jardins peinent à me faire oublier votre présence passée en ces lieux. N'y prenant pas garde, je tomba même dans l'un des bassins, et n'ai pu empêcher mes serviteurs de rire à gorge déployée, comme ce ne fut plus le cas depuis de longues décennies.

Oserais-je dire que vous avez réveiller en moi les remous de sentiments que j’eus cru bannis depuis longtemps ? Je peine à les nommer, de crainte des meurtrissures qu'ils m'ont infligé par le passé, mais oui, j'ai cru revivre en votre compagnie.

Je vais bientôt devoir monter à Tilesse, où des affaires importantes m'attendent, peut-être un jour pourrais-je vous faire visiter notre capitale, ses théâtres, ses opéras et tous les lieux qui font son charme.
J'espère que votre retour dans votre duché s'est passé sans encombre et que vous avez bien retrouvé vos sujets, qui ne connaissent pas leur chance de vous avoir pour dirigeante.

Votre dévoué, duc de Turquoise.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Aelia S. Ringvild ET JE SUIS Felionienne
Diverses Informations
Multi-Compte : Frantz Dinckel

Informations RolePlay
Âge: 29 ans
Métier: Duchesse de Huss
Disponibilité pour RP: Active
Message(#) Sujet: Re: Romance épistolaire, duchesse de Huss Sam 21 Fév - 8:52



Uola, 42ème jour du mois du vent, année 1581

Cher Duc,

Recevoir une lettre de votre part alors que je venais tout juste de rejoindre les miens a touché au plus profond mon être. En quittant Salfya, mon âme était en liesse, le plaisir était tout aussi partagé que de me trouver en vos murs. Rien que l'écrire me rend nostalgique. Je ne pu me retenir d'avoir une pensée pour vous en survolant Turquoise, sur le dos de mon Aigle-Roc. Votre région est vraiment magnifique et désormais, elle fait partie intégrante de mon cœur et de mes pensées. Vous y êtes grandement pour quelque chose.

Sachez cher Duc que vos mots trouvent écho en moi. Je suis bienheureuse d'avoir pu égayer votre maison et j'espère qu'à votre tour, comme je vous l'ai proposé, vous viendrez en Uola profiter de la quiétude des montagnes et me ravir également de votre présence.

C'est étrange, mais en lisant cette anecdote sur votre chute dans l'un des bassins de votre jardin, j'entends très distinctement votre rire, votre voix. Et cela me remplit de joie, je ne saurais me l'expliquer. Je crois que nous avons ressuscité en même temps, cher Duc. Vous rencontrer a été une des plus belles et heureuses surprises depuis bien des années. Vous avez raison de ne point nommer ces remous comme vous les appelez... Moi-même étant incapable de décrire précisément ce que vous avez réveillé en moi. Soyez juste certain que je ne vous oublierai pas de si-tôt.

J'espère qu'à l'heure où je vous écris vos affaires se seront réglées à la capitale. Ici, l'automne fait doucement jaunir les arbres de la montagne. Elle a maintenant cet éclat doré et chaleureux, le même qui réchauffe mon cœur en pensant à vous. Votre proposition de visiter Tilesse en votre compagnie m'enchanterais, vous ne pouvez l'imaginer, cependant, le Royaume traverse une crise de taille, d'ailleurs je m'excuse de ne répondre que maintenant à votre missive, cette querelle de pouvoir me prenant tout mon temps. Je ne peux, de ce fait, me permettre de laisser mon peuple une fois encore seul. Huss a besoin de sa Duchesse et quand bien même, son cœur l'appellerait autre part, elle resterait fidèle à ses sujets. N'en prenez pas ombrage, s'il vous plaît. Si vous le désirez, mon invitation tient toujours, vous serez la bienvenue dans ma demeure.

En vous souhaitant le meilleur, mon cher Duc, je prie les Dieux pour que nos retrouvailles se fassent bientôt. Portez-vous bien et … Si vous pouviez accéder à ma requête, ne me nommez plus Duchesse, appelez-moi juste Aelia, s'il vous plaît. Cela me ferait vraiment très plaisir de n'être que la femme et non la dirigeante à qui vous prêtez attention.

Avec mes sincères remerciements et pensées affectueuses,


Votre obligée, Aelia Syglia Ringvild




_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Kadvael Aamu ET JE SUIS Talrean
Diverses Informations

Informations RolePlay
Âge: 36 ans
Métier: Duc de Turquoise
Disponibilité pour RP: Disponible, n'hésitez pas à proposer.
Message(#) Sujet: Re: Romance épistolaire, duchesse de Huss Mer 25 Fév - 22:03


Salfya, le 26e jour du mois de la lune descendante, année 1581

Chère Aelia,

La fin du mois du vent a apporté avec lui des soucis dont je me serais aisément passé. Les harpies, ses femmes-oiseaux, sitôt réapparues, multiplient déjà les raids esclavagistes sur mes côtes. Ces monstres volants ont hélas la vitesse pour elles : qu'importe la rapidité de la réaction de mes troupes que déjà elles se sont envolées bien loin.

La veille, c'est donc une nouvelle colonne de réfugiés qui est arrivée en ville, espérant trouver la sécurité aux abords de ma forteresse ; et des campements ont poussé dans la nuit à l'extérieur de Salfya. Hélas, hormis distribuer des vivres et des vêtements chauds en prévisions de l'hiver, je suis dans l'incapacité de les aider autant que je le souhaiterais, et cela me mine littéralement.
Tous ces gens font preuves d'un courage admirable, se lançant à corps perdu sur les routes, abandonnant la demeure et la terre de leurs pères et des pères de leurs pères avant eux. C'est en de tels moments que je me rappelle, dans les fugaces instants d'abattement, que je dois demeurer fort, et que pour assurer leur paix et leur bonheur, j'ai le devoir de ne reculer devant aucune peine.
Sa Majesté impériale, pour sa part et malgré tout l'amour qu'Il porte à son peuple, ne semble pour l'instant pas disposé à agir ou prêter une quelconque assistance à l'action que je mène ici.

Mais assez parlé de Turquoise, j'ai cru comprendre que la situation en Féliona était également loin d'être idéale et ne cessait de se dégrader au dire de vos lettres. Pardonnez mon audace, mais pourquoi donc ne décidez-vous pas de ravir le pouvoir pour mettre fin à cette état déplorable ? Je ne connais personne qui serait plus digne que vous dans le rôle de Reine, car personne plus que vous ne semble avoir autant à cœur le bien-être de son peuple.

Croyez, ma Dame, en mes sentiments les meilleurs.
Votre dévoué, Kadvael Aamu.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Aelia S. Ringvild ET JE SUIS Felionienne
Diverses Informations
Multi-Compte : Frantz Dinckel

Informations RolePlay
Âge: 29 ans
Métier: Duchesse de Huss
Disponibilité pour RP: Active
Message(#) Sujet: Re: Romance épistolaire, duchesse de Huss Sam 19 Sep - 0:14



Uola, 3ème jour du mois de l’eau, année 1582


Cher Kadvael,

Le temps passe, les minutes, les heures, les jours et même les mois. Il n’y a pas un seul de ces instants où je n’ai pas pensé à vous. La guerre fait rage en Féliona et ces joutes de pouvoir m’épuisent. Mes pairs, les Ducs d’Amecar et d’Ylliss sont restés silencieux, très ou trop peu impliqués. Mais je ne leur jette pas la pierre, moi-même je n’ai pas souhaité ces querelles. Mais que pouvons-nous faire ? Eux tout comme moi ne sommes pas assoiffés par le pouvoir. Seul le bien-être de nos peuples, la prospérité de nos terres et la paix entre nos Duchés nous importent plus que la couronne. Cependant le peuple réclame un Souverain, nous sommes contraints de nous déchirer car, étant tous les trois légitimes sur le trône, aucun ne laissera sa place à l’autre.

Les Dieux sont parfois bien cruels. Nous imposer cette guerre que nous n’avons pas souhaitée, que nous ne voulons pas mais que nous devons mener à bien malgré tout. Ne trouvez-vous pas que cela ressemble à un caprice Divin ?

Je m’égare, veuillez m’excuser.

Notre dernière rencontre me semble si loin et pourtant je me souviens très clairement de votre visage. Ce sourire qui n’appartient qu’à vous me réchauffe le cœur quand celui-ci se retrouve las. Si vous saviez comme j’aspire à un peu de repos, de quiétude … Mon désir serait de pouvoir vous revoir, mon âme réclame la vôtre auprès d’elle, je me sens si seule. Je vous remercie en tout cas pour votre sollicitude. Votre foi en moi me donne du courage et me fait me sentir plus forte chaque jour. Ce trône, je l’obtiendrai. Pour le peuple de Féliona. Ils n’ont que trop souffert, il faut que les combats cessent. Si nous ne pouvons régler cette affaire de manière pacifique, je prendrais les armes et ne m’avouerais vaincue que lorsque les Dieux m’auront rappelé vers Eux. Je souhaite de tout mon cœur que cette funeste possibilité n’arrive pas.

Pardonnez mon impétuosité mais … Vous me manquez Kadvael. C’est un sentiment  bien trop intense pour que je vous le cache. Cela fait des mois que nous ne sommes revus et pourtant votre souvenir me ravit à chaque fois qu’il refait surface dans mon esprit. Mon cœur se pince, ma tête est emplit de ces quelques instants avec vous. Je n’arrive pas à m’empêcher de songer à vous et pour tout vous avouer … Même mes nuits sont hantées par vous.

Au vue de la situation actuelle en Féliona je ne peux garder secret ce que mon être désire crier sur tous les toits, dans tous les cieux. Je pense que vous avez volé mon cœur cher Duc et cela contre ma volonté. Vous connaissez les gens de Huss, nous sommes fiers de nos terres et plutôt chauvins … Et pourtant, c’est l’exotisme de Turquoise et l’homme à sa tête qui ont pris en otage mon cœur.

Je suis désolée d’être aussi franche et directe dans mes propos. J’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur et que nous pourrons continuer nos échanges épistolaires. Je comprendrais si vos sentiments ne sont pas réciproques, ne vous inquiétez pas pour moi. Je suis une femme plus forte que ce que je peux laisser paraître. Je me devais seulement d’être honnête avec vous… Au cas où la guerre me ferait perdre bien plus que l’honneur.

L’heure est tardive. Ma plume refuse de s’arrêter et pourtant je suis obligée de la forcer à s’interrompre. Je prierai les Dieux chaque jour de veiller sur vous et votre Duché. Vous qui êtes si cher à mon cœur.

Portez-vous bien Kadvael Aamu et j’espère avoir de vos nouvelles. Restez toujours le même.

Avec mes sentiments les plus sincères.


Votre obligée, Aelia Syglia Ringvild



_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas


JE M'APPELLE Contenu sponsorisé ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: Romance épistolaire, duchesse de Huss

Revenir en haut Aller en bas
 

L'arche de Sorëan :: La Terre des Discussions :: Archives V1 :: Missives Perdues :: Romance épistolaire, duchesse de Huss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment transformer une Duchesse en Abbesse
» Amitié de la délicieuse duchesse de Bouillon
» Un kit pour la duchesse de Noailles-Norfolk
» ~ Duchesse de Limbourg, {Petra} ~
» Marie-Anne, duchesse de Bouillon (terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: