L'arche de Sorëan :: La Terre des Discussions :: Archives V1 :: Fiches V1 des persos :: Santo emerald... Mage guériseur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Santo emerald... Mage guériseur Dim 21 Juin - 16:02

Santo Emerald




Tohsaka Tokiomi (Fate Zero)
Nom : Emerald
Prénom : Santo
Age : 33 ans
Sexe : Masculin
Groupe :  Mage
Métier ou fonction : Mage guériseur
Origine : Sorëan
Nationalité : Talrëa

Caractère

"« il est indispensable d’espérer pour entreprendre. »
« Je ne la laisserais pas mourir. »

Le jeune homme prononce souvent ce genre de phrase. Luttant de toutes ces forces autant physiques que mental d’ailleurs. Il lutte sans cesse contre la maladie. Pour comprendre la douleur des autres. Il déteste la souffrance des autres, il déteste voir quelqu’un souffrir. Sa vie entière est centrée sur son envie de guérir et de rendre plus agréable le quotidien des autres.

Oui le jeune homme est quelqu’un d’entier qui déteste le mensonge, intègre il tient souvent ces promesses. Même les plus petites. Une promesse se doit d’être tenue. Celle qu’il s’est faite en découvrant que la magie pouvait soigner les corps étant la plus importante.

D’apparences solide le jeune homme est quelqu’un de généreux et de doux. De fragile aussi, à chaque patient qu’il perds son corps se déchire un peu plus, et pourtant il ne le montre jamais. Pourquoi ? Parce qu’un médecin se doit d’être fort. Prouver au monde qu’il sait ce qu’il fait.

Souriant, généreux, il est du genre à aimer les enfants, en fait il aime le monde entier, il recueille d’ailleurs assez souvent les animaux blesser qu’il trouve sur le chemin. Sans vouloir mentir on peut dire qu’il cherche ainsi à combler un vide dans son cœur. Parce que l’homme est du genre à souffrir en silence… A laisser couler ces larmes dans le silence de la nuit.

C’est une personne complexe qui ne se fâche pas souvent… Sauf quand il est témoins de violence gratuite. Il sait pourtant que certain chose ne peuvent que se régler par la force. Ne le croyez pas sans défense, le jeune homme est un mage assez douer. Et il se montre aussi assez douer avec une épée même si il déteste cela. Il ne peut nier aimer l’entrainement, entendre le bruit des armes qui s’entrechoque est amusant, mais sans plus.

Notre jeune ami cache aussi un secret, il a été amoureux un jour et de cette relations est né une petite fille, qu’il adore littéralement, magicienne de naissance elle a déjà été confiée à l’académie. Si l’homme adore sa fille il n’a pas le courage de rester près d’elle... Pourquoi parce qu’il se sent coupable... Et la culpabilité est un fardeau qui pèse lourd sur ces épaules.


Physique

« on ne s'éprend que de l'apparence, mais on aime la vérité. »
« Il est beau... Et bien habillé, je me demande s’il est célibataire ? »

Quand il entend ce genre de phrase notre jeune homme hausse les épaules. Il déteste ce genre de phrase. Oui il est svelte, et prend soin de son corps. Il fait plusieurs heures de sport par jours, et fait attention a bien méditer. Il aime prendre des bains pour entretenir ce corps qui est le sien. Pourquoi me direz-vous, parce que le corps d’un magicien est le premier de ces instruments.

Le jeune homme possède aussi deux yeux d’un joli bleu soutenus. Des yeux bordés de long cil noir, qui les souligne, un regard perçant, qu’il cache des fois derrière un monocle ou des lunettes. L’âge commence à se faire sentir. Son visage est doux et paisible, un visage ou se dessine souvent un sourire… Qui exprime pourtant dans la solitude une expression grave, presque douloureuse…

Ce qui amuse souvent les enfants c’est cette petit barbiche qu’il porte au menton, pourquoi ? Simplement parce qu’il trouve que cela lui donne un certain sérieux, et il en prend soin de sa barbiche, la taillant tous les jours, mêmes si elle est passée de mode depuis des années.

Oui il fait attention à son apparence, il choisit toujours avec soin ces vêtements, bien que certain soient passé de mode depuis longtemps, ils sont toujours propre et bien ajuster. Il a une préférence pour le rouge et le noir. Il adore par contre les bagues surtout celle enchantée qui peuvent l’aider dans son travail, posséder un artefacts avec un sort d’apaisement est toujours utile.. Simplement parce que cela lui permets d’économiser ces forces.

Aussi étonnant que cela puisse être, notre jeune ami adore aussi le tatouage, celui que l’on voit le plus est celui qu’il porte sur la main, un signe sans grand signification, mais qu’il aime beaucoup, dans ces souvenir c’est celui que sa mère portait dans le dos. Il y en a un autre dans le dos d’ailleurs, une petite dizaine de papillon qui s’envole d’une de ces hanches et monte dans le dos… Pourquoi ? Chaque papillon est une personne, un patient qu’il a perdus et donc il veut se rappeler.


Histoire

« chaque histoire cache des larmes et des sourires. »
Pourtant certaine blessures jamais ne guérissent.

La nuit était tombé depuis peu, assis dans sa roulotte le jeune homme observait une feuille de papier poser devant lui, tournant la plume dans ces doigts. Certaines lettres était difficile à écrient. Celle-ci encore plus que d'autre. Il avait failli mourir aujourd'hui, les bandits de grand chemin peuvent être dangereux. Son regard glissa un instant sur le chien qui lui servait de compagnon, il était calme donc pas de problème, il pouvait donc écrire Prenant une bouffé d'air il plongea sa plume dans l'encre, avant de commencer. Son écriture était déliée et lisible, penché il écrivait sans aucune hésitation, une fois lancé c'est plus évident.

    A ma fille,

    Si un jour tu lis ces lignes c'est que je ne peux plus être là pour toi. Un jour tu m'a demandé pourquoi je ne pouvais rester prés de toi, ce qui me poussait sans cesse sur les routes, pourquoi je courais après la maladie, et la douleur. C'est assez difficile a expliquez, je n'en parle presque a personne. Seul l'homme qui m'a trouvé le sait... Ha oui Sigrid celui qui a été mon mentor pendant de longue année, tu n'as pas eu la chance de le connaitre, il était déjà vieux quand je n'étais qu'un enfant. Mais je me dois de commencer par le début c'est bien plus facile.

    Je suis née dans un petit village perdu de l'empire, un village tranquille ou les hommes vivaient de l'agriculture et de l'élevage de mouton, sans me vanter mon village était assez réputer pour la douceur de sa laine. Mes parents n'avaient pas fait un mariage d'amour mais il se supportait et s'entendait bien, ma mère était extrêmement douée pour entretenir une maison, et mon père pour s'occuper des moutons. Une vie tranquille dont je ne me rappelle que l'odeur et le gout du pain frai... Et surtout du bruit du métier a tissé. C'est un bruit qui aujourd'hui encore me calme...

    Enfin c'était une ville tranquille, et moi je grandissais doucement, il parait que j’étais un petit garçon assez ouvert et intelligent, je m’étais pris d'affection avec celle que tout le monde appelait la sorcière, une vielle femme qui soignait ces semblables avec des plantes. C'était amusant, c'est grâce à elle que j'ai pris plaisir à apprendre l'herboristerie. Cette vie aurais pu être douce et tranquille..

    Sauf que le malheur s’abattit sur le village, les premier à mourir furent les plus vieux les plus fragile, tant de mort, qui se couvrait de tâche noir... Ensuite venait les enfants, aucune décoquetions ne pouvait les guérirent, la sorcière luttait de toute ces forces, mais la maladie était plus forte. De plus en plus de gens mourrais autour de moi, cette époque était absolument horrible, il y avait l'odeur des corps brûler, les pleurent des survivant, les cris des hommes et des femmes qui souffrait...

    Ho et l'odeur de la maladie, cette odeur qui me fait vomir, je ne comprenais pas à cette époque pourquoi la maladie ne me touchait pas, surtout que mon père était déjà mort tout seule dans son champs au milieu de ces moutons. J’aidais de mon mieux amenant de l'eau, cherchant des plantes, mais rien n'y faisait la maladie progressait et je me sentais de plus en plus mal... Mais pour moi le pire arriva ce matin ou ma mère ne put se lever. Je crois que je n'ai pleuré autant que deux ou trois fois dans ma vie. J’ai tout fait, j’ai lutté pour qu’elle continue à vivre… Mais rien n’y fit, elle mourut dans mes bras… C’est seulement à cet instant que j’ai remarqué que j’étais seule dans le village, la seule âme vivante…

    Je ne me souviens plus vraiment des jours suivant, ou j’ai lutté pour survivre, tirant les corps un a un, creusant des tombe jusqu’à s’écrouler épuiser le regard vide… Sigrid m’a dit qu’il m’a retrouvé devant la tombe de ma mère, serrant un une de ces robes dans mes bras, je ne me souviens plus de son arrivée, ni de rien pendant plusieurs jours. J’ai juste l’impression de m’être endormi pour me réveiller à l’académie.

    Il me fallut plusieurs moi pour me remettre, je n’ai pas parler pendant presque un ans, je n’avais que sept ans l’âge que tu as au moment où j’écris ces mots. Bref j’étais encore jeune et les blessures m’avaient marqué à vie. C’était douloureux mais je me devais de continuer, je me suis donc plonger dans l’étude, la maitrise de mon don était important, surtout que ce cher Sigrid m’avait montré que l’on pouvait aider les autres avec la magie… Je me suis toujours demander et si.. Et s’il était arrivé un peu plus tôt, si j’avais été plus fort est-ce que le village aurait survécus.

    Plusieurs années s’écoulèrent sans rien de spécial, j’étais un garçon comme les autres avec ces forces et ces faiblesses, je voulais toujours bien faire, et aider mes professeurs. Bon des fois je faisais plus de bêtise qu’autre chose. J’allais sur mes douze ans quand Sigrid repris la route, avec moi dans le coffre, je ne voulais pas quitter celui que je considérais comme un parent. Ce voyage dura un an, et me décida sur ma vie futur, Sigrid était un bon médecin, doux avec les gens intelligents… Cette année fut riche en enseignement pour moi, un vrai plaisir. Une fois de retour je me plongeais encore plus dans mes études, apprenant tous ce que je pouvais… Je ne me contentais pas de l’apprentissage de la magie, non j’étudiais aussi les plantes et leur vertus, mais aussi ce que l’on appelle la chirurgie, pourquoi ? Parce que l’on doit pouvoir soigner sans compter sur son pouvoir.. Un pouvoir peu faillir mais moi je voulais ne pas faillir.

    Le temps passa donc et franchement je ne le vit pas passer, je n’avais pas beaucoup d’amis, préférant étudier que sortir avec des gens de mon âge… Bref j’eu dix-huit ans et commençait à soigner les plus pauvre, en dehors de mes heures d’études je parcourais les rues les plus pauvres. Souvent je ne pouvais rien faire, seulement soulager les douleurs des plus vieux. Je me rappelle ce qui s’est passé avant mon premier tatouage, comme presque chaque nuit j’étais descendu en ville, quand une femme vint me trouver. Elle portait une enfant brulante de fièvres, une petite fille absolument adorable. J’ai tout fait pour la sauver, mais elle n’a pas survécut.. Je ne voulais pas oublier alors j’ai fait ce premier papillon.. .Tu sais à présent la signification de chacun d’eux... Cette dizaine de papillons sont les clients que j’ai perdus alors que j’aurais pu les sauver.

    Bref ma vie était partagée entre les études et les soins.. Jusqu’au jour où j’ai rencontré ta mère. Ho un vrai petit ange cette damoiselle, j’avais vingt-quatre ans et j’étais encore comment dire, un peu effarouché par les femmes. Oui j’étais ce que l’on peut appeler un vieux garçon. J’avais eu une ou deux aventures, mais plus parce que des petits malins m’avaient payé une putain… Mais cette fille était différents, de la petite noblesse, elle était si belle. J’en suis tombé amoureux et je pense qu’elle me trouvait à son gout aussi.

    Pour une fois j’oubliais mes études et me concentrait sur la cour que je lui faisais. J’aurais voulu me marié avec elle, mais elle était déjà fiancée, pourtant… Pourtant nous avons céder, une fois, une seule et unique fois.. Et neuf mois plus tard tu naissais… Ho tu étais si belle, si vivante… Je ne pensais pas que l’on pouvait éprouver un-t-elle plaisir, tu n’étais le premier enfant que je mettais au monde mais tu étais a moi.

    Mais ta naissance c’est passée difficilement, ta mère perdis beaucoup de sang et rien de ce que je fis ne l’aidait à s’en sortir, trois semaine après ta naissance elle mourut en silence dans son sommeil. Et un nouveau papillon plus grand que les autres rejoignit mon dos… Que faire de toi pauvre enfant, je ne pouvais t’emmener avec moi dans mes errances… Une des mages te prit donc sous son aile. Je ne la remercierais jamais assez.

    A partir de cet instant je repartais avant de revenir, tu es l’une des seules choses qui me refais encore venir. L’autre était Sigrid, mort de vieillesse un an après ta naissance… Une nouvelle blessure et un nouveau silence…

    Voilà tu sais ce qu’est ma vie, tu sais que je vais sur les route sans cesse, si je ne suis pas plus présent pour toi, sache que je le regrette, mais sache aussi que je t’aime comme le plus précieux de mes trésor. Tu possèdes aussi des pouvoirs, tu as ta place à l’académie, mais je dois dire que cela me fait un peu peur. La magie est dangereuse, et prenante, j’espère que tu trouveras ta voie et que tu vivras pleinement. J’espère surtout que tu me pardonne mes absences répétées…

    Ton père.


Soupirant le jeune homme reposa sa plume avant de passer un peu de sable pour sécher l’encre… D’un geste lent il plia sa feuille pour la glisser dans une enveloppe et la glisser à son tour dans un tiroir. Bon il est temps de dormir a présent, demain il repars sur la route.




Réellement
Pseudo : Ailist
Age : 30
Comment avez-vous connu le forum ? oula l'admin
Qu’en pensez-vous ? zoli
Code : [Solyma a toujours][raison, et je me][prosterne à ses pieds^^].
Quel était le nom du premier roi de Feliona ?Urvan Nat Eiran


Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Solyma ET JE SUIS Fondatrice ▬ Solyma
Diverses Informations
Multi-Compte : Tous les Admins ♥

Informations RolePlay
Âge:
Métier:
Disponibilité pour RP:
Message(#) Sujet: Re: Santo emerald... Mage guériseur Dim 21 Juin - 16:25

Hellow <3

Bon retour parmi nous, Ô Joueuse de la Première Heure de Santo ^^

Bon, on avait validé il y a deux ans, y'a rien qui empêche de revalider désormais XD

FICHE VALIDÉE
"C'est partit pour le Grand Voyage ! Découvrons Sorëan et l'Arche tous ensemble !"

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur L'Arche de Sorëan et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants.

De plus, sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci. Sache que le modèle proposer de codage n'est pas obligatoire, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mit à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


Le staff te souhaite la bienvenue!

Voir le profil de l'utilisateur http://sorean.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
 

L'arche de Sorëan :: La Terre des Discussions :: Archives V1 :: Fiches V1 des persos :: Santo emerald... Mage guériseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ressortissante Dominicaine lachement tuée à Santo 20 par 2 voleurs en moto
» Heinrich Bors (Guerrier-Mage de Malal)
» Maelle Till [assassine, mage du vent]
» Elvira Heian [Mage du vent & Danseuse]
» Mysteria, Mage Elementaire Aquatique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: