L'arche de Sorëan :: Identification :: Présentations :: Fiches validées :: Les Mages :: Tatiana Nuixa ▬ Capitaine du "Silence Nocturne"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

JE M'APPELLE Tatiana Nuixa ET JE SUIS Mage Femme
Diverses Informations
Multi-Compte : Taranis Nat Eiran ▬ Cyriel Lemingvinder ▬ Yusef Farakhan ▬ Magnus Sventyr ▬ Zoria ▬ Moana Goldrain ▬ Kotha & Kanon ▬ Sorel Wineldil ▬ Gaël Virdyn

Informations RolePlay
Âge: 29 ans.
Métier: Mage Renègat ▬ Capitaine Pirate
Disponibilité pour RP: Dispo ^^
Message(#) Sujet: Tatiana Nuixa ▬ Capitaine du "Silence Nocturne" Mer 23 Déc - 20:01

Identité du Personnage
Informations Générales
▬ Nom : Nuixa.
▬ Prénom : Tatiana.
▬ Âge : 29 ans.
▬ Genre : Féminin (♀)

▬ Groupe : Mage.
▬ Métier ou Fonction : Capitaine Pirate.

▬ Origine : Feliona.
▬ Nationalité : Felionienne.

Psychologie & Physiologie
▬ Missive pour une Garce ▬
Espèce de sale rapiat !
Tu t’es moqué de moi Nuixa ! Nous étions censé attaquer ensemble ce convoi de marchandise du Duc d’Ylliss ! Mais non, « Madame » a préféré travailler en solo. Pire ! Je suis tombé sur ce forban de corsaire de Hundril par ta faute ! Et toi, pendant ce temps, tu pillais allégrement ce qui devait être notre butin commun. Tu es vraiment la pire des fourbes et des garces Nuixa ! Duper ton maître, si j’en avais encore la possibilité je te couperais la tête sale gosse !
Enfin, je suis fier de toi quand même. Dupe avant d’être dupé, c’est joliment joué. On se revoit à la taverne pour discuter de tout ça.
▬ Ishtry le Borgne ▬

« Et encore une victoire pour moi Ishtry… » Murmurais-je alors que je lisais cette missive à la lueur de ma bougie.

Le bruit de la mer était le seul son audible, alors que le navire suivait la route que j’avais définie. Demain, nous poserons pieds à terre pour la première fois en un mois de piraterie en pleine mer.
Mon regard pétillait alors que je caressais du bout des doigts un bijou frappé du blason du Duc d’Ylliss. Dommage qu’il ne fut pas membre de son convoi, j’aurais apprécié l’affronter à nouveau. Mais je savais que le butin caché dans mes cales nous permettrait d’être tranquille un moment.

Mon regard se fit plus sombre, alors que je détaillais ce blason à la fois détesté et aimé. Oui…Je trouvais le duc d’Ylliss captivant. Mais je rêvais aussi de lui trancher la gorge. La vengeance nouant mes entrailles et faisant vibrer ma magie avec force. Il a fait décimer mon village ! Tous n’étaient pas des pirates…et pour son crime : il paiera.

Je suis l’instrument de ma vengeance. Je suis celle qui dirige les hommes survivants de mon village. Ceux qui furent mes frères et mes sœurs. Nous avons survécu à la mort de nos parents et à la misère. De ma magie je nous offrirais la fortune et la vengeance. Je leur ai juré en prenant la mer pour eux, à leur coté.

Je quittais mes quartiers de capitaine, me rendant sur le pont. L’air nocturne de la mer me faisant vibrer. C’est assis sur la poupe de mon bâtiment, les jambes dans le vide, que je décompressais toujours.
Je caressais mon familier, ce bon vieil Hector, pour calmer la colère qui m’a toujours habité depuis ce jour. Je suis une rapiat, une pirate. Je suis égoïste, vengeresse, rancunière. Je suis avide de pouvoir et de trésor. Aussi, je ne m’arrêterai pas tant que ma vengeance n’aura pas eut lieu.

Demain, je me bâterais avec Ishtry à l’épée et je le materais devant son équipage. Je m’assurerais sa loyauté, avec force et ambition. L’élève aura dépassé son maître. L’élève s’élèvera, et offrira le Duché d’Ylliss puis Feliona comme terre à son peuple, sa nation : mon équipage. Nous sommes les Rois des Mers…Il est temps de leur montrer qui je suis vraiment.


« Nous y arriverons Hector…j’en fais le serment ! »

----------------------------

▬ Missive au Capitaine Nuixa ▬

Je fais partir par messager ces quelques mots, pour vous qui avez capturer mon essence de votre regard ambré perçant. Oui, vous pouvez croire que je divague…Mais lorsque les courbes de votre corps se sont dévoilés à moi en cette nuit fatidique, je n’ai put croire à la chance que fut la mienne.
Vos hanches étroites, votre poitrine ferme…je rêvais éveillé. Le galbe de vos jambes attestant de leur force. La fermeté de votre poigne assurant le maniement de votre épée. Mais c’est la mer d’or de vos cheveux qui a terminé de faire basculer mon cœur dans l’indécence.
Dame Nuixa. Votre air provocateur, rebelle, hautain ne saurait cesser de me torturer. Vous hantez mes nuits et mes jours de la marque que votre prestance à laisser sur mon essence. J’ignore si vous lirez ces quelques mots, mais Dame Nuixa : je me suis épris de vous.
▬ Votre amoureux, Baron Gilhard ▬

« … »

Je restais interdite face à cet écrit qui par-delà les flots avait fini entre mes mains. Sérieux ? Cet homme a vraiment fumé trop d’herbes. En tout cas, soupirant, je laissais tomber ce parchemin dans les flammes de mon cabanon.
M’arrêtant devant le miroir de ce qui me sert de chambre, j’observais mon corps. Je ne peux nier que je suis assez grande pour une femme. Je crois qu’on m’avait mesuré à un mètre soixante douze à la tour.

Mais je suis aussi fine, voir maigre. Je laisse glisser mon doigt le long de ma taille fine…trop fine.  Je peux sentir chacune de mes côtes sous mes doigts. Et si mes seins sont de petites tailles et bien ferme, j’ai de la chance. Car on ne peut pas dire que je sois du genre bien portant lorsqu’on voit la pauvreté de ma masse.

J’ai un petit rire moqueur alors que j’observe ma chevelure. De l’or ? Je dirais plutôt de la paille sèche. L’eau de la mer les a tellement abîmés avec le temps. Ils sont cassant, et loin d’être doux. Sauf quant l’eau les recouvre. Là, je veux bien qu’on les voit comme des fils d’or.

J’ajustais alors mes cuissardes, notant le cuir usée de ces-dernières. Me contentant d’une chute de toile pour jupe, c’est quelque pantalon de cuir volé qui recouvrait le bas de mon corps et par là-même, mon intimité. Je ne suis pas femme de richesse, je suis femme de pauvreté.

Soupirant, coinçant une dague dans ma cuissarde et retenant avec ma chute de toile le fourreau de mon sabre d’abordage, je quittais mon cabanon. Il est temps pour moi de travailler…ce Baron sera parfait à dépouiller. Je crois que son manoir est en bord de mer.


« Préparez-vous ! Nous allons à la pèche ce soir ! »

Biographie
Le jour était levé sur mon navire. La vigie aux aguets, j’observais mon équipage au repos. Je dois dire que nous avons la réputation d’attaque éclair, mais surtout, nocturne. Nous sommes fourbes et efficace. Je suis fière de cette réputation. Et pourtant, elle était loin d’être acquise d’entrer de course.

« Mig’, descend. Je prends la relève.
- Mais…Cap’tain… »


Mon regard fut suffisant pour lui faire comprendre que je n’accepterais pas de contestation. Il quitta la vigie, j’y pris place. Le vent venant s’enrouler autour de moi sous l’impulsion de ma magie ? Je le guidais vers nos voiles, accélérant ainsi la vitesse de mon bâtiment.
Observant les alentours, mon regard se perdit sur l’immensité aquatique et les souvenirs finirent par jaillir alors que mon lourdaud de lézard vert se pointait à mes côtés.


« Nostalgique Hector ? »

Hector…Une créature bien étrange que mon père m’avait offert. Je me souviens que j’ai découvert mon don pour la magie à l’âge de neuf ans. J’avais déjà commencé à venir avec mon père dans son navire pour aider ici et là. Matelot que j’étais, j’adorais déjà la vie sur la Mer…Ma mère est morte quand j’étais plus jeune. Je n’avais que mon père, son équipage, le village et les enfants de l’équipage. Ma famille c’était les pirates du village de Jadewood. Un village portuaire mal fréquenté, mais qui était ma maison.

Caressant Hector, je pensais à ces jours heureux. Puis à la Tour. J’avais découvert ma magie d’éomancienne facilement. Dans une crise de peur, alors que j’allais être agressée par un connard ivre, j’ai causé une bourrasque telle que l’homme a voltigé sur plusieurs mètres et s’est brisé la nuque.
Si mon acte de magie fut détecté, personne au village n’avait révélé qu’il avait tué. Mais à la Tour débuta ce qui était un calvaire pour moi. Étudier encore et toujours. J’avais un besoin oppressant de voir et de vivre sur les flots, les cheveux au vent.

J’étais une fille dissipée, mais quand j’eus compris à treize ans que plus je serais appliquée, plus tôt je quitterais cet enfer : je me mis sérieusement à étudier.
Le vent devint mon jeu. Je voyais en lui nombres d’application à la navigation. Le faire souffler dans les voiles, avec modération, pour échapper aux bateaux du duc. Je voyais aussi un intérêt dans le domaine de l’eau, mais j’avais plus de mal avec lui.

Je sortis de mes pensées remarquant quelque chose. Fronçant des sourcils, je ne pensais pas qu’on tomberait là-dessus alors même que les plages sont quand même éloignées.


« Spongieux en vu ! Virer de bord ! On se bouge ! »

J’attrapais une corde et me fit glisser le long du mat. Mes cuissardes vinrent tâter contre le bois alors que mon équipage s’occupait de gérer les voiles. Le vent serait contre nous, et le spongieux toute gueule ouverte semblait décider à nous rendre visite.
Fermant les yeux, je laissais ma magie m’envahir pour ensuite rediriger les flux magique vert le vent pour le commander. Notre embardé fut brusque mais nous pûmes distancer la créature marine qui n’était pas seule. Un banc de ces sales bêtes…je n’ai pas besoin d’éponge aujourd’hui !


« On fait un détour. Nous passerons la nuit aux abords de l’îlot de Helman. Virer de trois barres à tribord ! »

Mes ordres donnés, ils s’appliquaient à les suivre. Vive les outils de navigation de cet inventeur là, ce « Nickol Firenza ». En attendant, je repensais à ma vie à la Tour alors que je retournais dans mes quartiers.

Déposant Hector sur mon oreiller, je vis un dessin sur mon bureau. Accroché…Il s’agissait d’une illustration de ce qu’avait été mon village. De ce qu’avait été Jadewood. Je n’avais pas quitté la Tour avant mes vingt ans.
Et lorsque j’avais foulé pour la première fois depuis des années, n’ayant put rentrer avant par manque de moyen, seul la mort fut au rendez-vous. Mon regard vint à se foncer sous la colère, alors que la bile remonter. Mon poing se serra alors que je revoyais les maisons de chaume devenu débris de bois brûlé. Arrivé devant ma maison, je ne vis qu’un squelette noirci par le feu, et une ruine. Ma maison, ma famille, mon village : détruit.

Je savais ce qui attendait les mages qui « tournaient » mal. Mais mon corps et mon âme hurlait, et hurle toujours, vengeance. Après recherche, j’appris le nom du responsable. Je joignais un village pirate caché comme l’avait été le mien.
C’est là que j’ai trouvé un navire. Mon premier navire…obtenu après quelques services en sous-main, et perte d’innocence. Magie et sexe font bon ménage, n’allait pas croire. Et oui, j’étais vierge à vingt ans…quelle erreur de ma part de ne pas avoir débuté plus tôt le charme et la séduction.

Je trouvais les survivants de mon village, et ensemble nous devinrent des pirates : amateurs. Notre maniement des armes étaient pathétiques par rapport à feux nos parents. Mais nous avons commencé petit. Puis, avec le temps, nous avons fait notre nom.
Ma main glissa sur le médaillon de ce cher Duc. Oui…Le jour où je l’ai affronté en duel me fait encore vibrer. C’était électrique…et il m’a obligé à utiliser ma magie en combat. Car j’avoue que je me servais de mes dons pour la navigation surtout, afin de ne pas attirer les sens des traqueurs sur ma personne, et mon équipage.

Un sourire un peu fou étira mes lèvres alors que je m’étirais. Glissant ce pendentif autour de mon cou, je vins à m’allonger dans mon lit. Hector se glissant contre mon flan. Bercé par les vagues, la main tendu sur le plafond, je réfléchissais à la suite de ma vengeance.
La famille royale n’est plus ? Une étoilée habitée est tombée en Talrëa ? Décidément…Ce mois en mer verra du changement une fois pieds à terre.

Ellipse des 2 ans
Avant cela, il faut prendre en considération de nombreux fait, durant la première année écoulée. Quoique j'en dise, je me souviens de chaque instant. Pour nous, au Silence, tout a commencé à bouger après cette rencontrer avec le chien d'Ylliss : le corsaire Hundril. De là, je pense pouvoir dire que nos échanges sont restés...tendu. J'ignore ce que cet idiot est devenu, mais j'ai ouïe dire qu'il serait mort. Risible.
En tout cas, nous avons continué à emmerder Ylliss avec passion et haine. Et j'avoue avoir aussi reporté une grande partie de notre colère sur ce jeunot de Victor Kelyun. Incapable de tenir ses troupes, ces-dernières ont commis un vrai massacre sur des allégations farfelues : sur un village d'innocent. Comme à cette époque, pour notre chez nous : le village de Jadewood. La haine a fait battre nos cœurs à l'unisson, et je regrette sa fuite à ce sale gosse. Il serait quelque part dans le duché de Syn, après avoir longtemps été disparu. Peu m'importe, j'avais désormais un droit légal pour haïr et agir contre Ricardo.

J'ai laissé le choix à mes gens, alors que je devenais corsaire d'Amecar. Changement fait pour rendre légal nos actions contre Ylliss, modulant ainsi mon statut de mage renégat a "mage" seulement. La Tour a dû sérieusement grincer des dents, mais elle devait faire avec. Mes actes étaient désormais dans la légalité. J'ai pu laissé libre court à mes talents de mage. J'avais encore en travers de la gorge cet affrontement avec la pétasse au fouet des possédés. Mais bon.
Une année complète de guerre civile, où on a put constater que je n'étais pas une mage de pacotille. Je me repose beaucoup sur mes aptitudes de bretteuse, mais j'étais pas un mauvais élèment de la Tour. Ils ne voulaient pas que je sombre en renégat à cause de cela déjà à l'époque, m'interdisant de cotoyer et voir mon pirate de père.

J'ai appris la mort d'Ishtry, et comme de nombreux forbans : je la regrette. Il avait sut unifié les fous que les pirates représentaient. Donner l'idéal d'un pays rien qu'aux pirates. Mais sa rage et sa colère contre les harpies l'aura mené à sa perte. Je me demande ce que devient son équipage.
Personnellement, j'ai repris la mer sous pavillon pirate. Pourquoi ? Car avec le couronnement de la Reine, je ne veux pas attendre la décision d'Amecar. Il ne peut plus agir en "guerre ouverte" contre Ricardo, et ma haine est encore vivace. Je l'ai fait savoir, et le Duc d'Amecar sait désormais la raison pour laquelle je désire la mort du duc d'Ylliss. Ceci me suffit...qu'on me comprenne ou non ne m'importe pas.

Désormais, je reprend les flots. Ma vengeance n'en est encore qu'à ses débuts.

Informations IRL
▬ Pseudo : Lou.
▬ Âge : 24 ans.
▬ Comment avez-vous connu le forum ? Je suis le second staffien ^^
▬ Quel code se cache dans le règlement ? Je m'auto-valide Wink
▬ Comment était surnommé la nouvelle Reine de Feliona, avant d'être couronnée ? Auto-validation powa !

_________________
L'inimitié est une colère qui guette une occasion de vengeance.
♆ SILENCE NOCTURNE ♆


.ReedNight - Merci à Jana de Tÿer/
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Solyma ET JE SUIS Fondatrice ▬ Solyma
Diverses Informations
Multi-Compte : Tous les Admins ♥

Informations RolePlay
Âge:
Métier:
Disponibilité pour RP:
Message(#) Sujet: Re: Tatiana Nuixa ▬ Capitaine du "Silence Nocturne" Mer 23 Déc - 20:59

FICHE VALIDÉE
"C'est partie pour le Grand Voyage ! Découvrons Sorëan et l'Arche tous ensemble !"

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur L'Arche de Sorëan et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants, ainsi que d'aller recenser ton groupe et ton métier.
De plus, n'oublie pas de remplir ton Profil s'il te plait ! Il te faudra aussi activer la partie "Information Roleplay" !

De plus, sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci. Sache que le modèle proposer de codage n'est pas obligatoire, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mit à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


Le staff te souhaite la bienvenue!

Voir le profil de l'utilisateur http://sorean.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
 

L'arche de Sorëan :: Identification :: Présentations :: Fiches validées :: Les Mages :: Tatiana Nuixa ▬ Capitaine du "Silence Nocturne"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Loronak du Rohan - Capitaine de Gil-Estel
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Le vocabulaire du Capitaine Haddock
» Escapade nocturne [Galyana]
» capitaine et veteran de minas tirith en "nmm"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: