Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Duc d'Amecar - Alastair Ellyön Ven 16 Aoû - 1:42

Ellyön Alastair
IDENTITÉ

[A retrouver]
Nom : Ellyön
Prénom : Alastair
Age : 30 ans.
Sexe : Masculin

INFORMATIONS IMPORTANTES

Groupe :  Felionien.
Métier ou fonction : Duc.
Origine : Sorëan.
Nationalité :  Amecar.

CARACTÈRE

Impulsif :  Quand une idée soudaine se pointe, Alastair dit rarement non. Bien que ne confinant guère à la folie, les dites idées peuvent néanmoins finir par être réfléchies, si quelqu'un a le bon sens de le retenir les quelques secondes nécessaires à ce qu'il songe aux potentielles conséquences... Encore faut-il que la personne réagisse assez vite, avant que le mal soit fait. Mais cela peut aussi être un bien. Quelque fois. Bien sûr, ces impulsions sont de proportions diverses : de la simple baffe, ou l'éclat de rire surprise, jusqu'au duel avec une duchesse un peu trop fière.
Impatient : N'appréciant guère l'attente, les pertes vaines de temps à ne rien faire ou à brasser du vent, le Duc ne se contient qu'à grand peine, à coup de cent pas à vous donner le vertige, ou d'une fichu provocation dégénérant en rixe dans les plus rustres des cas. Plus simplement, il se passe volontiers de tout cérémoniel.
Actif : Tout le duché le sait : Alastair ne se prélasse pas, et veille lui-même inlassablement aux frontières, ou, à son plus grand déplaisir, depuis la capitale, afin que les troupes soient efficacement réparties et établies selon les besoins et l'urgence... Bien qu'il ne manque jamais une occasion de s'en assurer, et de mener ses hommes.
Protecteur : Qu'il s'agisse de ses sujets, de son épouse, ou d'une vieille croisée sur la route, Alastair ne dédaigne personne et soutient qui le demande. Les premiers, il fera porter des vivres si un séisme à emporter les caravanes marchandes, avant la venue de l'hiver; son épée - ou même ses poings - ne resteront pas passifs si la seconde est menacée; la troisième aura droit à tout le confort de la selle du basilic du duc, jusqu'à sa destination.
Courageux : Si le Duc ne ménage guère ses troupes, il en va de même pour lui même, de l'intensité de son activité jusqu'à sa ténacité devant l'adversité : qu'il faille garder un pont enjambant un torrent furieux, alors que des villageois le traversent, contre une horde de basilics sauvages, et il le fera ! Que sa monture ait attrapé un vilain rhume, il n'en combattra pas moins, à pieds s'il le faut !

PHYSIQUE
De loin, il est aisé de repérer le Duc... Son basilic, certes, mais quand il ne monte pas l'animal, il ne fait pas moins quatre-vingt kilos pour un bon mètre quatre-vingt quinze, et il possède une éclatante chevelure... Rousse ou rouge ? Le spectacle en vaut néanmoins le détour,quand s'y reflètent les rougeoiements furieux des volcans. Des mèches descendants sous ses épaules, quelque peu indisciplinées il faut le dire, encadrent un visage aux traits nobles, assombri par des yeux gris cendres... Mais souvent éclairé par une expression bonne enfant, un léger sourire en coin venant étirer les fines lèvres.

Ses activités guerrières l'ont conduit à développer une certaine musculature, agrémentée de cicatrices : des traces de morsures à l'avant-bras droit, des marques plus fines et précises au niveau des flancs et des épaules... Nombreuses sont dues à des combats... Mais certaines de soldats récalcitrants, que le Duc a volontiers rappelé à l'ordre : comme eux il peut saigner, et il peut aussi en défaire bon nombre à l'épée. De ce fait, ses gestes sont sûrs, et sa force mesurée - sans être celle d'un forgeron -.

Possédant une agréable voix de baryton, il a appris à la faire tonner par delà le champ de bataille, afin que chacun entende ses directives dans la mêlée - même si le tintement d'une épée non loin de l'oreille prévaudra toujours -.

Afin de ne pas se retrouver, gros balourd sur un lézard, Alastair revêt lors des combats une armure composée de plaques d'aciers protégeant ses points vitaux, mais pouvant bougées car reliées par du cuir, régulièrement remplacé. Ainsi, son style de combat demeure puissant, mais sans oublier le peu d'esquive possible à dos de basilic. Quant à ses vêtements coutumiers... Le plus souvent une simple et ample chemise, pantalon et bottes de cuirs. Les vêtements plus élégants seront sortis pour les grandes occasions. Oh, un médaillon autour de son cou, représentant la flamme d'Igna : son éternelle adversaire en tant que Duc d'Amecar, devant lequel il ne doit jamais plier.

Quant à son basilic, il s'agit d'un grand mâle répondant au nom d'Yggdrasil, aux écailles d'un gris sombres et aux yeux d'un rouge carmin.

HISTOIRE

An 0 de l'existence d'Alastair
Un enfant naquit. Certes... Deuxième fils des Ellyön, son avenir ne sera donc pas d'hériter du duché. Raté ! Bon, à voir comment il prendra la chose.

An 4 de l'existence d'Alastair
Un gamin aux riches vêtements déboule dans la bibliothèque de la demeure, sous l’œil vigilant et pointu de son précepteur. Il se plonge bientôt dans la lecture d'un lourd volume intitulé La Grande Histoire des dignes lignées Feoliennes.

Le même jour, une petite heure plus tard, alors que l'adulte observe l'enfant concentré, tout en finissant par s'interroger sur ce qu'il peut bien trouver à la page qu'il relit depuis une bonne vingtaine de minutes, se font entendre quelques cris au dehors, annonçant le retour d'une patrouille montée. Si ce fait laisse le précepteur indifférent, il n'en sursaute pas moins alors que l'enfant se redresse soudain, bondit même sur ses pieds en criant « SUS A L'ANEMIE ! QUE L'ON FESSE SCELLER MON FIDELE BAZALIC ! » en brandissant une épée imaginaire avant de quitter les lieux prestement. Se remettant du choc, l'adulte constate avec un grognement stupéfait qu'une moitié de la page qui avait retenu l'attention de l'enfant est traversée par une étrange coulée teintée d'encre...

Alastair s'intéresse alors essentiellement à la question militaire... Et les basilics. La politique (et la correction de quelques confusions au niveau du vocabulaire) viendront en temps voulu.

An 8 de l'existence d'Alastair
L'héritier des Ellyön est brusquement réveillé en plein milieu de la nuit par une masse sautant allégrement sur son lit. Stupéfait, l'ainé de 3 ans mais qui en paraît 2 de moins par sa fragilité, en comparaison de l'enfant éclatant de santé qui s'agite sous son nez, écoute son cadet qui, après cinq minutes d'un silence renfrogné, demande avec un dérangeant sérieux pourquoi lui-même n'est pas l'héritier alors qu'il monte mieux les basilics que son aîné – qu'il n'a jamais vu sur le dos d'une de leur monture, d'ailleurs -. Le jeune malade ne trouve pour seule réponse que celle que c'est son droit d'ainesse qui veut cela. Et c'est tout.

Voyant que sa réponse ne convint pas Alastair, l'héritier finit par demander fébrilement de l'aide à son frère. Celui-ci, curieux, écoute alors cette demande-ci : « Mon frère, par ma naissance je dois succéder à notre père. Mais par mon sang malade, je... Ne pourrais parcourir nos terres, me tenir à l'écoute de notre peuple, ni le protéger. Voudras-tu... Être mes oreilles et mes yeux, ainsi que mon bras armé et protecteur ? » Après une intense seconde de réflexion, le jeune Alastair offre un radieux sourire au malade, répondant solennellement : « Si je peux monter un basilic, alors je veux bien ! »

An 15 de l'existence d'Alastair
Le jeune Alastair tâche de faire ses preuves sur le terrain, que ce soit contre les brigands ou la fureur de la crête d'Igna, en gardant à cœur le souhait de son frère, qu'il veille sur la duché pour lui qui peut à peine quitter sa couche. Bien vite, cette volonté de protection qui n'était pas tout à fait la sienne le devient entièrement, dans la sueur, le sang et les efforts joints avec le peuple d'Amecar, à qui Igna ne laisse guère de répit, sans qu'il ne baisse les bras. Sa volonté d'éblouir s'efface alors qu'il est simplement admiratif devant la persévérance du peuple, pour lequel il se dévoue bientôt.

Si ses actions sont bien souvent irréfléchies, la présence à ses côtés d'une dénommée Jana, de Tÿer, lui apprend à se tempérer – dans la limite du raisonnable -. Quand il vient à diriger des hommes, ses stratégies sont bien souvent d'abord discutées avec la jeune femme, envers qui sont estime grandit, jusqu'à une relation quasi fraternelle. Qu'il soit de la famille régnante du Duché ne le retient en rien d'apprécier et de se lier avec la jeune femme, et tous ceux qu'il côtoie, peu importe leur rang.

An 20 de l'existence d'Alastair
Le cadet des Ellyön écope d'une vilaine bosse, alors que de retour des frontières aux crêtes, il fait son rapport à son aîné, avant de s'endormir dans les escaliers, sans que la chute ne le réveille. Ou peut-être que si, juste le temps de l'assommer. Il se réveille quelques heures plus tard dans sa couche, avec à son chevet son frère. D'abord sermonné par celui-ci, qui lui fait remarquer qu'il ne ménage guère ses hommes – manière détournée de dire qu'il devrait se ménager lui même -, il ne peut que sourire devant le spectacle de l'héritier finissant par éclater de rire en le traitant, entre deux éclats joyeux, d'inconscient entêté. Alastair veillera par la suite à regagner son lit après chaque rapport... A quelques ratés près.

An 21 de l'existence d'Alastair
La folle idée de faire sortir son frère lui vient. Il veille alors particulièrement sur les couvées de basilics, puis la croissance des jeunes, jusqu'à choisir une femelle au caractère particulièrement doux et prévenant, avant de la dresser – au grand dam de son propre basilic... Jaloux le lézard ? Ou grognon de ne pouvoir côtoyer la belle ? -.

An 22 de l'existence d'Alastair
Le cadet a pris l'habitude de ramener tout médecin – guérisseur qu'il croise. Ainsi, les rapports auprès de son aîné sont bien souvent ponctués de présentation de pauvres bougres tout juste ravis à leurs précédentes occupations... Ainsi que de l'évocation d'une basilic qui n'attend qu'un mot pour que le derrière de l'héritier épouse enfin sa selle.

An 25 de l'existence d'Alastair
Réfléchissant à aller au delà de la simple protection, Alastair entreprend de nouer des liens avec des commerçants de l'Empire, bien que les nombreuses tentatives subissent bien souvent l'emportement d'Igna, comme il en va toujours dans le Duché d'Amecar. Les caravanes en font les frais, peu importe la taille de leur escorte. Nul mortel ne peut empêcher le dieu du feu d'en faire à sa guise.

An 27 de l'existence d'Alastair
Le dernier médecin en date se voit poursuivi dans la moitié de la demeure par un Alastair écumant de rage, avant que le Duc père ne parvienne à se mettre en travers de sa route, l'arrêtant d'un regard sévère et d'une remarque acerbe. La fureur née de l'incrédulité laisse la place à un hébètement désespéré. L'héritier est mort. La mort de cet être auquel Alastair s'était attaché, pour lequel et au nom duquel il avait tant lutté l'ébranle. Son deuil est entaché par son passage au rang d'héritier. Il 'hérite' aussi de la promise de feu son aîné, ce qui le laisse pantelant devant elle. Se comportant comme il sied à l'héritier du duché d'Amecar, mais sans oser prendre l'initiative, la pensée qu'elle était destinée à son frère disparu le taraudant.

An 29 de l'existence d'Alastair
Maladroit, il offrit à la jeune Katarina peu de temps après leurs épousailles, la basilic qu'il espérait donner un jour à son frère.

An 30 de l'existence d'Alastair
La famille royale est morte, ainsi que, peu de temps auparavant, le Duc d'Amecar. Alastair lui succède, et se retrouve rapidement plongé dans le chaos engendré par la disparition soudaine de toute la lignée régnante de Feliona, une fois cette dernière portée au bûcher funéraire... Et l'absence de bâtard apparenté au roi avérée – ce qui s'avère plutôt regrettable, pour une fois -. D'abord quelque peu stupéfait par les possibilités qui s'offrent soudain à lui, Alastair envisage sérieusement d'obtenir la couronne, avec cette seule ambition : celle d'unifier Feliona, et à long terme, connaître une paix durable et prospère pour son peuple, et cette épouse à laquelle il s'est habituée, et qui l'apaise, malgré l'absence d'amour... Et lui-même.




DE TOI A NOUS DIS NOUS TOUT
Pseudo : Mentheloup.
Age : 18 ans.
Comment avez-vous connu le forum ? Partenariat.
Qu’en pensez-vous ? Qu'il est temps de lancer les hostilités !
Code : L'Arche s'est planté(e (a)?), like a boss !
Quel était le nom de l'empereur lors de la période du règne des deux impératrices ? Grenn Nat Eiran.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: Duc d'Amecar - Alastair Ellyön Ven 16 Aoû - 3:01

Bonjour, bonsoir, bonne nuit,

Fiche potentiellement achevée. Ne manque que l'image 100*100, mais je n'ai pas accès à un quelconque logiciel graphique pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Vanessa Crescent ET JE SUIS Admin ▬ Vanessa
Diverses Informations
Multi-Compte : Lagneya, Ylliana, Rizen, Ark'na, Melyn
Message(#) Sujet: Re: Duc d'Amecar - Alastair Ellyön Ven 16 Aoû - 17:31

Abandonné et archivé à la demande du joueur :/

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas


JE M'APPELLE Contenu sponsorisé ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: Duc d'Amecar - Alastair Ellyön

Revenir en haut Aller en bas
 

L'arche de Sorëan :: La Terre des Discussions :: Archives V1 :: Fiches refusées ou abandonnées :: Duc d'Amecar - Alastair Ellyön

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alastair Zelphos
» What you build you lay to waste [Aaron, Seamus & Alastair]
» J'ai vu Zelphos et le renard danser... [Pv : Alastair]
» Le poids du remord [Margot & Alastair]
» Alastair Brennan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: