Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Le Duc d'Ylliss Dim 10 Nov - 16:39

Duc Ricardo d'Ylliss



[Dracule Mihawk ~ One Piece]
Nom : d'Ylliss
Prénom : Ricardo
Age : 31 ans
Sexe : Masculin
Groupe :  Felionien
Métier ou fonction :Duc. Simple, efficace. Roi en devenir, si on l'en croit.
Origine : Sorëan
Nationalité : Félionien
Caractère
Ricardo est un homme qui se décrypte. Cela passe d'abord par son regard, alerte, attentif, s'accrochant aussi facilement à la jupe d'une fille comme un célibataire à l'affut qu'à la moindre de ses expressions tel un courtisan calculateur. On découvrira plus tard qu'un repli de son vêtement avait trahi la dague qu'elle avait dissimulé à sa ceinture et que le jeu des émotions sur ses lèvres pleines ravissait simplement le Duc. Il s'attache aux détails avec une minutie presque maladive, se faisant un plaisir de se constituer un catalogue mental de ce qu'il voit. C'est un homme lettré, au vocabulaire s'étendant du plus bas des jurons de taverne au plus complexe terme des traités de législation. Il est curieux et peut s'intéresser à n'importe quel sujet, tant qu'il présente un potentiel intérêt futur.

Ca se transmet ensuite par ses lèvres. Le sourire lui va bien et il l'offre aisément. Homme courtois et cultivé, il pourrait naturellement se perdre dans l'abondance de paroles comme nombre de ses nobles. Il use néanmoins avec parcimonie de son aisance en public, sachant se faire tour à tour orateur et taciturne. Le Duc a cette touche de cynisme, d'auto-dérision toute calculée qui le rapproche de ses interlocuteurs et fait passer son arrogance démesurée pour une tare charmante. Sûr de lui et regrettant rarement ses actions tant qu'elles sont réussies, il a tendance à croire qu'il est l'homme de la situation et que sa compétence, son charme ou au pire sa chance le sortiront toujours d'affaire. Il se surestime assez et ça ne sera pas la première fois que ça le mettra dans les ennuis. Ce sentiment de maîtrise fait de lui quelqu'un qui méprise facilement la médiocrité et la maladresse, bien que ces jugements restent intérieurs la plupart du temps. Il cherche généralement à mettre à l'aise ceux à qui il parle, leur offrant une conversation sur la famille et les passe-temps ou un verre de vin de qualité. Lui-même amateur des plaisirs de la vie, il ne se prive pas d'un bon repas ou d'une bonne compagnie – féminine et occasionnellement masculine – quand l'occasion s'y prête.

Enfin, ça passe par ses mains, nerveuses, toujours à triturer quelque chose, souvent les seules traîtres à son attitude composée. Ricardo a besoin d'action, qu'elle soit intellectuelle ou physique. Sans challenge à surmonter, il se mettra à en chercher en allant chasser le pirate ou en titillant ses ennemis politique. Le calme ne lui va pas et sa tête est toujours pleine de grands projets qui n'attendent que leur réalisation. Il s'occupe et se défoule régulièrement par le combat, dont il a maîtrisé les formes les plus nobles comme les plus basses traîtrises, abandonnant sans vergogne toute dignité si cela peut le sortir d'affaire sans casse. Il continue néanmoins à chercher le danger et en apprécie l'adrénaline. La danse est un compromis acceptable et moins dangereux aux affrontements. Il s'est démontré être un partenaire exquis et un charmant compagnon pour ces dames. Mais il ne semble pas pressé de se marier.


Physique
Un Duc est le visage de son Duché.

De lui dégage dégage la chaleur de son peuple. Bien que seigneur des mers, Ricardo est doté des couleurs charnelles de la terre. Il a hérité du teint légèrement hâlé des terres méridionales d'Ylliss, que Solyma abreuve généreusement de sa lumière. Son visage café au lait se fend souvent d'un sourire chaleureux et ses yeux ambrés reflètent l'or. Ce profil est encadré de courts cheveux d'un brun profond que le soleil rehausse de cuivre. La nature l'a doté d'une taille respectable et l'entraînement lui a donné une carrure solide que viennent compléter de grandes mains anguleuses et des traits taillés à la serpe.

De l'autre côté de la pièce, Ricardo a pris à cœur de retranscrire le raffinement de la culture d'Ylliss transmise depuis des générations. Le choix de ses vêtements dénote un goût exquis, choisissant souvent le blanc couplé à une couleur de mer pour rehausser son teint. Il n'hésite pas à compléter sa tenue de bijoux, que ce soit des bagues ou un pendentif dûment choisis. Il s'est laissé pousser la barbe comme la moustache, les taillant avec méthode et il a dompté ses cheveux drus de manière à leur laisser la tranquille négligence de celui qui n'a pas à prouver sa noblesse par un collet monté à l'extrême. Le Duc s'attire des compliments qu'il a raison de croire pas entièrement dus à la noblesse de son sang.

Son langage corporel témoigne d'une aisance en société sans pareille et il semble rarement pris au dépourvu. Il a rapidement tendance à triturer ce qui passe à portée de main, que ce soit un verre, un stylo ou un bijou, mais est paradoxalement assez peu tactile avec ses interlocuteurs à moins que la conversation soit spécialement orientée sur l'aspect charnel, n'accordant qu'une poignée de main distante aux invités. Il le fait rapidement oublier quand il se met à parler, sa voix grave a un timbre spécial, cet accent légèrement plus chantant que la moyenne rendant son phrasé jovial.


Histoire
L'enfance de Ricardo n'eut rien d'exceptionnel – pour un noble. Second fils de la famille, d'un mère morte à sa naissance, il eut néanmoins un parcours moins linéaire que son frère aîné. Contrairement à la plupart des hauts dignitaires du pays et à son frère aîné d'un an, Cristian, Ricardo fut élevé par des précepteurs mais sa position moins importante lui donnait la latitude de rencontrer d'autres gens de son âge. Entouré par d'autres enfants, parfois  et ayant rapidement conscience qu'il viendrait un jour à devoir compter sur eux ou contre eux, le jeune noble eut tôt fait de savoir s'entourer.

A côté, il ne croisait que rarement son grand frère, destiné à devenir Duc là où il embrasserait certainement une carrière militaire dans la marine, avec beaucoup des autres nobles. Ils s'observaient de loin plus qu'ils se côtoyaient, se trouvant l'un l'autre le dédain de celui qui a une vie plus heureuse. Là ou Cristian ne connaissait que des adultes et était instruit des subtilités de son pouvoir futur, Ricardo s'amusait avec les jeunes de son âge et apprenait un peu de tout ce qu'il fallait apprendre sur la vie pratique en plus des humanités. Là où on donnait au futur Duc toutes les attentions et tous les présents, on oubliait régulièrement le second couteau, destiné à faire plus de bêtises pour espérer se faire remarquer un minimum. Là où ils se ressemblaient énormément physiquement grâce à leur faible différence d'âge, ils faisaient tous deux de gigantesques efforts pour se démarquer l'un de l'autre. Ils se disputaient rarement comme ils se parlaient rarement. Aucun des deux frères n'avait même l'envie particulière de prendre la place de l'autre, ils étaient habitués à la présence de l'autre sans avoir l'envie de l'accepter dans leur entourage proche, séparés dans deux mondes qui n'auraient pas à se mêler jusqu'à l'age adulte, quand Ricardo serait un amiral au service de son frère. Mais il n'était pas encore le moment d'y penser, ils avaient encore le temps de devenir de complets étrangers l'un à l'autre.

Le sentiment de se voir mort avait ce quelque chose de fascinant qui ne cesserait de hanter les cauchemars d'une vie. Le regard de Ricardo était rivé au corps disloqué en bas des escaliers. On ne voyait pas bien le visage qui faisait face au sol, souillé par la flaque de sang qui s'étendait sur les boiseries et dont les bords étaient déjà noirs, secs. Ce fut une servante qui cria en premier. Le jeune Ricardo eut du mal à comprendre cette matinée passée sur une chaise, le regard perdu dans le vide alors qu'il n'arrivait pas à assimiler que son frère était mort dans la nuit d'une chute fatale dans les escaliers menant au garde-manger. Cristian n'avait certainement pas pu trouver la mort de manière aussi stupide. Rapide. Brutale. Il ne pouvait pas être parti comme ça. Il avait gardé la veste de son frère entre ses mains, la triturant doucement en laissant son regard errer sur ses boutons dorés pendant que son père, sa mère, tous les adultes échangeaient des éclats de voix qu'il ne saisissait pas.

La vie le rattrapa après l'enterrement, quand il fut soustrait à son école pour prendre la place de son frère, pour rattraper tout ce qu'il avait manqué toutes ces années. La tristesse n'avait pas eu le temps de faire son chemin qu'on la lui avait retirée et remplacée avec des traités de loi et des leçons de danse. Alors il la froissa et l'oublia, avec les lettres qu'il n'arrivait plus à adresser à ses anciens amis.

Ricardo grandit plutôt docilement, s'épanouissant de nouveau dès que ses racines eurent pris dans le nouveau terreau qu'on lui avait attribué. Son père fit un très bon travail pour le remettre sur pied, l'aidant à prendre confiance en lui et comptant sur lui comme Ricardo finit par compter sur son père pour se sortir ensemble de la tristesse. Il finit par reprendre contact avec ses connaissances de la capitale, s'en fit de nouvelles et prit plaisir à tenir le rôle d'héritier, bien que la charge lui ait pesé plusieurs années. Le futur Duc fut formé à la meilleure académie militaire, comme il se devait, et entouré des meilleurs précepteurs pour lui inculquer le savoir dont il n'avait jamais assez. Il fut présenté en société en temps voulu, y faisant une impression superbe. Il mena également ses premiers combats, bien loin du véritable danger mais croyant fortement à sa capacité à redresser les torts alors qu'il ne réglait que les petites affaires de campagne du duché.

Alors qu'il atteignait paresseusement les vingt-cinq ans, enfin pleinement heureux de profiter de son statut pour vivre sa jeunesse comme il l'entendait, la vie le rattrapa. Une escarmouche nocturne avec des pirates avait mal tourné, pour un parti comme pour l'autre, et le Duc y avait trouvé son destin. Les forbans avaient perdu leur navire paraissait-il, une poignée étant parvenus à s'échapper à bord d'une barque. La nouvelle de la mort de son père lui parvint le matin, sa conscience encore enveloppée de sommeil, et trouva résonance avec la réalisation du décès de son frère, plus de dix ans plus tôt, un matin comme celui-ci. Il était resté silencieux, interdit un moment, sentant de nouveau l'impuissance lui tordre le cœur. Puis il avait donné des ordres. De nombreux innocents devaient vivre dans ce petit village côtier où avaient trouvé refuge les fugitifs. Ce jour-là, il n'en avait cure.

Le nouveau Duc s'arracha cette fois lui-même la tristesse avant qu'elle prenne ses quartiers, accédant à ses fonctions avec professionnalisme. Son flegme apparent lui valut quelques commentaires douteux, notamment sur le fait qu'il portait malheur à ceux qui l'approchaient. Le venin ne le touchait même plus. Mais la plupart de ses relations se trouvèrent refroidies par cette croyance intime, inconsciente qu'il vaut mieux ne plus s'attacher.

Quelques temps plus tard, le destin vint le trouver de nouveau avec les troubles amenés par Le Silence Nocturne, cet équipage renégat qui semblait avoir une dent contre lui. Il fut amené, lors de sa traque, à en rencontrer le capitaine, une charmante demoiselle qui lui vola une victoire au duel et le médaillon que son père lui avait donné une fois adulte et ayant autrefois appartenu à sa mère. Sauvé par ses hommes, il ordonna une grande chasse au pirate, qui lui apporta la tête de plusieurs d'entre eux en même temps qu'un corsaire qu'il embaucha à sa solde, un certain Mercan. Sans retrouver le capitaine Nuixa. Les années passèrent, apportant leur lot de satisfactions et de peines, Ricardo assurant la relève de son père avec de plus en plus d'assurance. Il était désormais le Duc incontesté des terres d'Ylliss, perdant peu à peu son habit de jeunot catapulté au poste sans savoir comment en tenir les rênes pour une image de fin négociateur, cultivé et courtisan. Il voyagea régulièrement dans l'Empire voisin avec lequel son Duché entretenait de florissantes relations commerciales, s'y faisant d'autres contacts. Sa vie prit un nouveau virage très récemment.

Moins tragique que les précédents pour le jeune Duc, la mort du souverain de Feliona et de sa famille fut un coup dur. Il avait pu les rencontrer de nombreuses fois dans l'exercice de ses fonctions et voir disparaître d'un coup le symbole du royaume était dur à avaler. Et au fil des jours, des semaines qui suivirent, alors qu'aucun héritier n'était trouvé et que la situation se tendait, la possibilité de se saisir du trône de Feliona devenait de plus en plus claire. Et il se lança dans la course.



Réellement
Pseudo : Eldarianne
Age : 21 ans
Comment avez-vous connu le forum ? Sur Facebook, une amie cherchait un forum RP et on lui en a conseillé °A° (ça équivaut à j'ai vu de la lumière et je suis entrée)
Qu’en pensez-vous ? J'aime beaucoup, je n'ai pas lu l'intégralité des détails (faune, flore) mais je compte m'y plonger, c'est agréable de voir quelque chose d'aussi construit, vivant !
Code : OK by Vanessa
Quel était le nom de l'empereur lors de la période du règne des deux impératrices ? OK by Vanessa
[/right][/b]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Solyma ET JE SUIS Fondatrice ▬ Solyma
Diverses Informations
Multi-Compte : Tous les Admins ♥

Informations RolePlay
Âge:
Métier:
Disponibilité pour RP:
Message(#) Sujet: Re: Le Duc d'Ylliss Dim 10 Nov - 20:19

Coucou,

Bon, le fond est relativement correct,e la caractère intéressant et la présentation sympathique. La famille que tu lui a choisi est parfaitement adaptée à son histoire.

Petti bémol cependant qui va devoir te faire retoucher une partie de ton histoire. Il n'y a pas d'école au sens où on l'entend nous sur Sorëan. Les plus riches (donc les nobles) se paient des précepteurs privés pour leurs enfants, soit des érudits, soit des mages et les autres, ceux qui peuvent se le permettre, font des tours réguliers dans un temple de Ryna et Rany où les prêtresses enseignent leur savoir à tous sans distinctions ^^
Voir le profil de l'utilisateur http://sorean.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: Le Duc d'Ylliss Dim 10 Nov - 22:38

Hop, c'est corrigé, désolée pour la faute !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Solyma ET JE SUIS Fondatrice ▬ Solyma
Diverses Informations
Multi-Compte : Tous les Admins ♥

Informations RolePlay
Âge:
Métier:
Disponibilité pour RP:
Message(#) Sujet: Re: Le Duc d'Ylliss Dim 10 Nov - 22:44

OK ce sera bon pour moi^^

FICHE VALIDÉE
"C'est partit pour le Grand Voyage ! Découvrons Sorëan et l'Arche tous ensemble !"

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur L'Arche de Sorëan et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants.

De plus, sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci. Sache que le modèle proposer de codage n'est pas obligatoire, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mit à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


Le staff te souhaite la bienvenue!

Voir le profil de l'utilisateur http://sorean.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas


JE M'APPELLE Contenu sponsorisé ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: Le Duc d'Ylliss

Revenir en haut Aller en bas
 

L'arche de Sorëan :: La Terre des Discussions :: Archives V1 :: Fiches refusées ou abandonnées :: Le Duc d'Ylliss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: