L'arche de Sorëan :: Identification :: Présentations :: Fiches validées :: Les Mages :: Rafaël Peyredragon- mage guérisseur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

JE M'APPELLE Rafaël Peyredragon ET JE SUIS Mage Femme
Diverses Informations

Informations RolePlay
Âge: 23 ans
Métier: guérisseur
Disponibilité pour RP: actif
Message(#) Sujet: Rafaël Peyredragon- mage guérisseur Mar 15 Déc - 10:45

Rafaël Peyredragon
Informations Générales
▬ Nom :Peyredragon
▬ Prénom : Rafaël
▬ Âge : 23 ans
▬ Genre :

▬ Groupe : Mage
▬ Métier ou Fonction : Médecin

▬ Origine :Sorëan
▬ Nationalité : Féliona

Psychologie & Physiologie
Au premier abord, Rafaël est une jeune personne tout à fait adorable, calme, sociable, toujours à l’écoute des autres et qui aime venir en aide à son prochain. Vous me direz alors qu’il s’agit sûrement d’un ange descendu du ciel. Seulement, tout n’est pas si rose. Si le jeune mage paraît être l’exemple même de la douceur, ce n’est pas toujours le cas.
Mieux vaut se méfier de l’eau qui dort comme on dit. C’est on ne peut plus vrai en ce qui le concerne.

Il déteste les personnes qui s’acharnent, sur lui, comme sur les personnes qu’il apprécie, et n’hésitera pas à le faire savoir, quand bien même les personnes concernées seraient de simples citoyens ou des nobles. Dans ce genre de situation, il ne fait pas la différence, ce qui le met souvent dans des situations délicates, au grand damne de son oncle et de sa tante.

Rafaël est aussi très susceptible et du genre rancunier, surtout si on lui a fait une belle crasse. Il déteste qu’on se moque de lui et surtout, de sa différence, même s’il assume parfaitement de ne pas être comme tout le monde. Il est aussi trèèès curieux et aimerait beaucoup s’approcher de l’étoile tombée du ciel, mais comme il est aussi obéissant et n’a aucune envie de mettre sa famille dans l’embarras, il se tient à distance. Seulement, dès que l’interdiction de l’approcher sera levée, soyez sûrs qu’il sera dans les premiers sur les lieux !

Autre trait de son caractère qui désole sa famille, son caractère séducteur et frivole. Si cela ne va jamais bien loin, il n’hésite pas à jouer de ses charmes pour obtenir ce qu’il désire et cela, il le tient de sa cousine. Seulement celle-ci est bien plus subtile et discrète que lui.

Oh encore une chose, si vous l’invitez et que vous possédez des objets fragiles, mettez-les en sûreté, car Rafaël est d’une maladresse incontrôlable, surtout lorsqu’il a bu un peu de vin. Il ne tient absolument pas l’alcool !  Bon à savoir si vous voulez passer un moment à rire.

Tout d’abord, Rafaël possède la silhouette fine et élégante d’une jeune femme normalement constituée ;  la taille fine, les hanches larges, des épaules assez étroites et des jambes longues et bien galbées qu’il n’hésite pas à montrer dès qu’il en a l’occasion. Sa peau est d’une blancheur de porcelaine et d’une douceur qui ferait pâlir les jeunes femmes de son âge qui ne prennent pas aussi bien soin de leur corps que lui.

D’une taille tout à fait raisonnable à son goût puisqu’il atteint le mètre 65, il le met souvent en valeur en portant des vêtements colorés, souvent pourpres, verts, ocres ou bleus qu’il n’hésite pas à orner de broches finement ouvragées, cintrés à la taille par de larges serre-taille ou de fines ceintures de tissu.

Un petit grain de beauté attire l’attention sous son œil gauche en amande et à l’iris gris-bleu dans laquelle brûle souvent une flamme malicieuse. Ses lèvres fines et pulpeuses s’étirent souvent en un grand sourire, découvrant des dents très blanches. Son visage aux traits fins est très expressif, il est facile de deviner son état d’esprit rien qu’en le regardant. Il est encadré par de longs cheveux bleu sombre que le jeune hermaphrodite attache simplement ou laisse librement couler sur ses épaules au gré de ses envies.  

On en arrive enfin à sa principale particularité. Rafaël est hermaphrodite, ce qui signifie qu’il est à la fois homme et femme. Lui l’assume parfaitement, ce sont les personnes qui l’entourent qui peuvent se trouver mal à l’aise devant ce fait. Il ne s’en cache donc pas mais ne le crie pas non plus sur les tous toits.  



Biographie
Printemps 1561, Felios, capitale du royaume de Feliona:
Leonora et Lorian Peyredragon deviennent les parents d’un adorable bébé qu’ils baptisent Rafaël. Malgré sa différence, les jeunes parents l’élèvent avec l’amour et la patience qu’ils auraient eus pour toute petite fille ou petit garçon normal. Car voilà, Rafaël est né hermaphrodite mais l’amour d’un parent ne s’arrête pas au sexe de son enfant. Ils l’élèvent donc en respectant ce qu’il est, l’habillant parfois en fille, parfois en garçon, selon les préférences de l’enfant.

Très inventif et vif d’esprit, mais surtout naïf, Rafaël se fait rapidement de bons amis parmi les fils et filles de nobles que fréquentent ses parents. Ceux-ci n’hésitent cependant pas, parfois, à profiter de son innocence pour l’entraîner dans des situations à la fois comiques et répréhensibles. Comme ce beau jour de la saison chaude en l’An 1565.

Alors que leurs parents discutent tranquillement dans le petit salon de la propriété des Peyredragon, les enfants jouent dans le grand jardin et profitent du beau temps. C’est alors que l’un des garçons du petit groupe a la bonne idée de proposer un jeu, échanger leur rôle avec celui des domestiques, juste pour voir. Rafaël se retrouve affublé d’un petit tablier, et d’un pot de cire pour nettoyer les escaliers en bois menant aux étages. Drôle d’idée de la part d’un enfant vous allez me dire, mais voilà, les autres se gardèrent bien de jouer leurs rôles, plus âgés et moins crédules que l’enfant de leur hôte qu’ils regardent faire en pouffant discrètement. Trop affairé à son affaire pour s’en rendre compte, le jeune noble de quatre ans astique les marches et met une bonne quantité de cire pour que celles-ci brillent et que ses parents soient satisfaits.

Seulement voilà, son père, monté au premier pour aller chercher des documents dans son bureau, posa le pied sur des marches terriblement glissantes. Sous la surprise, il n’a pas le temps de s’agripper à la rampe et dégringole les escaliers jusqu’en bas. Les autres adultes, alertés par le bruit, se précipitent pour l’aider tandis que sa femme s’en va chercher un médecin sous le regard médusé du petit Rafaël. Verdict : un bras et une jambe cassés. L’enfant, honteux, pleure tellement auprès du lit sur lequel son père est allongé que ses parents n’ont pas le cœur de le punir. Il aura au moins appris une chose ; penser aux conséquences avant de faire n’importe quoi.

La vie du jeune hermaphrodite se poursuit tranquillement, simplement ponctuée de bêtises en tout genre et de professeurs sévères qu’il fait tourner en bourrique pour épater ses copains de classe. Jusqu’à ce qu’un jour, ses pouvoirs se manifestent soudainement, peu après son huitième anniversaire.

Alors que l’enfant se promène en forêt avec sa mère, il perçoit de petits cris et des sifflements. Sans réfléchir, il se précipite vers le bruit, suivi de près sa mère, et arrive dans une petite clairière éclairée par les rayons du soleil perçant les feuillages. Il est alors témoins d’une scène qui lui fait mal au cœur, les corps de tous petits nuliths gisent, morts, tandis que la mère et le dernier de ses petits, tentent, en vain, de faire face à un énorme serpent. Incapable de rester sans rien faire devant cette situation qu’il juge injuste et malgré les interdictions de sa mère, l’enfant s’approche et tend instinctivement la main vers le reptile fondant sur ses proies. Celle-ci se nimbe d’une lueur bleutée, et envoie soudainement de l’eau pour balayer le serpent. Leonora recueille le corps de son enfant, sonné, contre elle. Et alors qu’elle le berce, troublée, les deux nuliths survivants s’approchent et grimpent sur ses épaules. Le petit au joli pelage mauve observe l’enfant endormi. A partir de ce jour, les deux animaux devinrent des membres à part entière de la petite famille.

Une semaine plus tard, un mage prévenu par les jeunes parents emmène le jeune hermaphrodite et son inséparable petit compagnon à poils baptisé Ninaël à la Tour des Mages. Peinés de devoir laisser partir leur unique enfant, Lorian et Leonora le regardent s’éloigner, le cœur serré, en espérant que tout se passe bien pour lui.

Hiver 1573, Rafaël étudie consciencieusement dans sa chambre à la lueur d’une bougie quand quelqu’un frappe à sa porte et lui laisse un message cacheté. L’apprenti mage referme la porte et s’assoit à son bureau pour découvrir ce que contient ce pli. Bien lui en prit, car la lettre lui annonce la mort de ses parents dans un grave accident, la signature est celle de son oncle Kline, le frère de son père. La femelle nulith était, heureusement, restée à la propriété, elle a donc été recueillie par son oncle et sa tante.

Ninaël, juché sur son épaule, frotte sa tête contre sa joue alors que les larmes coulent de ses yeux gris sans vouloir s’arrêter. Il les essuie et prend son courage à deux mains pour prendre connaissance de la suite du message. Son oncle et sa tante s’engagent à le prendre en charge et à devenir ses tuteurs en attendant qu’il soit en âge de vivre seul. Cette nouvelle met un peu de baume sur le cœur de Rafaël qui doit participer aux funérailles de ses parents prévues quelques jours plus tard.

C’est là qu’il retrouve sa cousine Tymara, alors âgée de 10 ans qu’il n’avait pas beaucoup vu ces dernières années. Les deux enfants s’entendent bien, pour le plus grand bonheur de Kline et de sa femme, Belline.

Malgré la tristesse d’avoir perdu ses parents qu’il aimait tant, Rafaël continue d’avancer grâce au soutien de sa nouvelle famille. Il étudie sérieusement la magie et suit les cours avec assiduité pour devenir un mage digne de ce nom et pour que ses parents, de là où ils sont, puissent être fiers de lui. Pourtant, il y a un petit point noir dans cette vie paisible, sa cousine. Si celle-ci s’est montrée gentille et agréable lorsqu’ils étaient plus jeunes, quelque chose a changé dans leur relation depuis qu’ils sont entrés dans l’adolescence.

Rafaël se souviendra toujours de ce jour de l’An 1576.
Il a alors 15 ans et son corps s’épanouit doucement, sa taille s’affine, ses hanches s’élargissent et une petite poitrine gonfle légèrement le tissu de ses tuniques. Si ses camarades mages ne paraissaient pas gênés par ce qu’il était lors de son arrivée, les choses sont maintenant différentes et il n’y peut rien. Tymara aussi l’a remarqué et malgré son jeune âge, elle commence déjà à jouer de ses nouveaux charmes, de préférence avec Rafaël et dans le dos de ses parents.

Alors que ceux-ci s’absentent pour se rendre à une réception à laquelle les deux enfants ne sont pas invités, la jeune fille en profite pour harceler son cousin qui ne sait pas quoi faire pour repousser ses assauts. Heureusement, il a la magie pour lui et réussit à immobiliser sa cousine dans un petit tourbillon de vent qui plaque ses bras à son corps. Jamais il n’aurait cru devoir en arriver là, mais la jeune fille, curieuse de certaines choses, est allée trop loin. C’est un peu troublé qu’il rentre à la Tour des Mages.

Une année s’écoule encore et Rafaël devient de plus en plus doué en magie élémentaire, en particulier celle de l’eau. On lui propose alors de s’orienter vers la médecine si cela l’intéresse, le jeune hermaphrodite accepte avec joie, soutenu par sa famille et ses amis.

Influencé par Tymara, le jeune hermaphrodite teste ses charmes sur ses camarades, aussi bien homme que femme, mais sa particularité en fait reculer plus d’un. Déçu, Rafaël décide de jouer de ses charmes pour obtenir ce qu’il désire sans aller plus loin que le flirt. Mais cela marche et il en use et en abuse sans vergogne au grand désarroi de sa famille et pour la plus grande joie de Tymara qui prend toujours un malin plaisir à l’asticoter dans le dos de ses parents. Osera-t-il l’avouer ? Sa cousine lui fait peur. Bien que de deux ans sa cadette, elle se montre manipulatrice et un rien perverse, n’ayant plus qu’un lointain rapport avec celle qu’elle était lorsqu’ils étaient petits.

Enfin, en l’An 1579, sa formation complète, il quitte la tour et retourne passer un peu de temps avec sa famille avant de chercher un endroit où s’établir, seul. En attendant, et pour se faire une réputation, il décide de voyager dans le royaume pour prodiguer ses soins à qui en a besoin.

Puis, en l’An 1580, tandis qu’il parcoure le royaume de Talrëa, il apprend la disparition subite de la famille royale de Féliona. C’est un gros choc, car aucun héritier ne peut reprendre la couronne. Le royaume est en proie à de grandes tensions et il se dépêche de rejoindre sa famille pour discuter des dispositions à prendre. Les trois grand duchés se mettent sur les rangs et se disputent le pouvoir, ils vont devoir faire un choix et soutenir l’un des potentiels futurs rois. Celui de Rafaël est vite fait, la réputation du duc d’Amecar lui plait, de même que ses idées.

Et enfin, la chute de l’étoile en l’An 1581 alors qu’il est de retour chez son oncle et sa tante, lui donne un but. Il désire plus que tout aller la voir de près et couper l’herbe sous le pied de ses idiots d’inventeurs en arrivant bien avant eux s’il le peut pour étudier ce phénomène.  


   
Ellipse des 2 ans
Après bien des mésaventures et surtout, l’affrontement avec la sombre possédée nommée la Fleur des ténèbres, qui n’a pas été sans conséquences, Rafaël a enfin pu se reposer, au côté de son fiancé, le prince Sorel Wineldil. Refusant de se séparer de lui à nouveau, et malgré un choix difficile à prendre, le jeune mage a décidé d’accompagner le prince des glaces dans son royaume pour l’aider à supporter la disparition de sa mère et de celle qu’il considérait comme une sœur, Assana. C’est là-bas qu’il apprit avec soulagement que son oncle était rentré à la maison, gravement blessé, mais en vie. C’était bien le principal.

La vie au palais lui paraissait plutôt agréable, Sorel veillant à ce qu’il ne manque de rien et à ce que la température soit supportable. Evidemment, le jeune mage dut s’adapter à ces nouvelles conditions de vie, mais le plus important pour lui était d’être près de l’homme qu’il aimait et qu’il apprenait à connaître. Il fit également la connaissance de la nouvelle reine, la sœur aînée de Sorel, Siriel. Rafaël la trouvait magnifique et d’un caractère très agréable et bien plus accessible que sa mère. Il retrouva également Ylliana, qu’il n’avait pas vu depuis près de deux ans, et cela suffit à lui faire oublier l’absence de sa famille. Ninaël, son compagnon de toujours, était là également, refusant de quitter son maître, découvrant de nouveaux fruits à croquer et à subtiliser. En deux ans, sa gourmandise ne s’était malheureusement pas tarie. Etrangement, sa fourrure avait viré au blanc, ainsi, Rafaël avait parfois du mal à le distinguer sur les draps du lit, ce qui amusait fortement le petit animal.

Le jeune mage apprit également avec étonnement que le trône de Féliona était à présent occupé par une reine, une Nat Urvan de surcroit ! La guerre était terminée et son soulagement fut tel qu’il manqua s’évanouir de bonheur sous la nouvelle. Même s’il fut un peu déçu que ce ne soit pas le séant de son oncle qui soit posé sur le trône.
Enfin, l’installation définitive des humains dans le duché de turquoise le ravit. Car malgré le climat de paix qui régnait à nouveau sur Sorëan, il n’oubliait pas les victimes de tous ces combats. Même les harpies, du moins certaines d’entre elles, avaient décidé de cesser les hostilités et d’apprendre à vivre avec les humains, du moins, avec les terriens !

Cependant, la tranquillité et la paix fut de courte durée. La récente nouvelle de l’assassinat de l’impératrice de Talrëa assombrit quelque peu l’humeur du jeune mage. Trop de morts…et l’impression que sa vie pouvait s’arrêter du jour au lendemain, le renforcèrent dans la décision qu’il avait prise. Il ne savait pas encore quand il en parlerait avec Sorel, mais il était décidé à obtenir son accord, avant de mettre ses plans à exécution.  

Informations IRL
▬ Pseudo :Solyane ou Solyane21
▬ Âge : 31 ans
▬ Comment avez-vous connu le forum ? J’y suis depuis la V 1^^
▬ Quel code se cache dans le règlement ? OK by Solyma
▬ Comment était surnommé la nouvelle Reine de Feliona, avant d'être couronnée ? OK by Solyma

_________________
Le coeur fait tout, le reste est inutile.
LE TEMPS QUI ADOUCIT LA PEINE N'EFFACE PAS LE SOUVENIR.


.ReedNight


Voir le profil de l'utilisateur http://www.solyane21.deviantart.com
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Rafaël Peyredragon ET JE SUIS Mage Femme
Diverses Informations

Informations RolePlay
Âge: 23 ans
Métier: guérisseur
Disponibilité pour RP: actif
Message(#) Sujet: Re: Rafaël Peyredragon- mage guérisseur Mar 15 Déc - 10:47

Et une fiche de mise à jour!!! UNE! XD

_________________
Le coeur fait tout, le reste est inutile.
LE TEMPS QUI ADOUCIT LA PEINE N'EFFACE PAS LE SOUVENIR.


.ReedNight


Voir le profil de l'utilisateur http://www.solyane21.deviantart.com
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Solyma ET JE SUIS Fondatrice ▬ Solyma
Diverses Informations
Multi-Compte : Tous les Admins ♥

Informations RolePlay
Âge:
Métier:
Disponibilité pour RP:
Message(#) Sujet: Re: Rafaël Peyredragon- mage guérisseur Mar 15 Déc - 12:08

FICHE VALIDÉE
"C'est partie pour le Grand Voyage ! Découvrons Sorëan et l'Arche tous ensemble !"

Félicitation !
   Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur L'Arche de Sorëan et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

   Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants, ainsi que d'aller recenser ton groupe et ton métier.
   De plus, n'oublie pas de remplir ton Profil s'il te plait ! Il te faudra aussi activer la partie "Information Roleplay" !

   De plus, sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci. Sache que le modèle proposer de codage n'est pas obligatoire, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

   Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mit à ta disposition pour cela !
   Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

   N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


   

Le staff te souhaite la bienvenue!

Voir le profil de l'utilisateur http://sorean.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas


JE M'APPELLE Contenu sponsorisé ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: Rafaël Peyredragon- mage guérisseur

Revenir en haut Aller en bas
 

L'arche de Sorëan :: Identification :: Présentations :: Fiches validées :: Les Mages :: Rafaël Peyredragon- mage guérisseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Heinrich Bors (Guerrier-Mage de Malal)
» Maelle Till [assassine, mage du vent]
» Elvira Heian [Mage du vent & Danseuse]
» Mysteria, Mage Elementaire Aquatique.
» Erian [Mage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: