L'arche de Sorëan :: Identification :: Présentations :: Fiches validées :: Les Felioniens :: Moana Goldrain ▬ Riche, Célèbre et Seul.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

JE M'APPELLE Moana Goldrain ET JE SUIS Felionien
Diverses Informations
Multi-Compte : Taranis Nat Eiran ▬ Cyriel Lemingvinder ▬ Yusef Farakhan ▬ Magnus Sventyr ▬ Zoria ▬ Kotha & Kanon Curiyan ▬ Tatiana Nuixa ▬ Sorel Wineldil ▬ Gaël Virdyn

Informations RolePlay
Âge: 29 ans.
Métier: Célèbre Inventeur [Feux d'Artifice & Imprimerie] ▬ Baron de Goldrain
Disponibilité pour RP: Dispo +++
Message(#) Sujet: Moana Goldrain ▬ Riche, Célèbre et Seul. Mer 23 Déc - 20:43

Identité du Personnage
Informations Générales
▬ Nom : Goldrain.
▬ Prénom : Moana.
▬ Âge : 29 ans.
▬ Genre : Masculin (♂)...en tout cas, c'est ce que laisse à penser son entre-jambe et l'absence de poitrine...

▬ Groupe : Feliona - Inventeur Académicien.
▬ Métier ou Fonction : Pour l'heure, je manipule la poudre noir comme personne, afin d'offrir des spectacles de couleurs et de toutes splendeurs à la nuit tombée. Je suis artificier...Et le premier qui dit que mon métier n'est pas un art, n'est pas de la créativité alors que mon système fonctionne enfin : je le castre ! (Bon après, y'a encore des loupées parfois...)
Sinon, je suis surtout connu pour avoir aidé au développement de la première "Imprimerie", ainsi qu'à la création des "Feux de Détresse". Mais j'espère bien pouvoir développer de nouvelles choses, d'autant que je suis désormais "Baron".

▬ Origine : Sorëan.
▬ Nationalité : Feliona. Plus précisément, il s'agit du Duché de Huss. Mais bon, je n'aurais jamais crut que j'y reviendrais. Pourtant, m'y revoilà. C'est...étrange.

Psychologie & Physiologie
Je ne suis pas un type vraiment chiant ou autre. Généralement, un peu sec et grognon quand je travaille sur mes créations, et dans le genre à faire déguerpir les indésirables dans ces circonstances…mais sinon, j’avoue avoir un bon relationnel avec la foule.
Je suis instruit, sachant lire et écrire. Connaissant les rouages de la politique, surtout Felionienne. Il faut dire que mon passif d’héritier d’une noble famille a contribué à cette éducation.

Je suis relativement moqueur, ironique et cynique avec la noblesse, et les gens qui osent me prendre de haut sans même connaître mon travail. Être jugé sur ses origines est une chose que je ne peux pas accepter…Quand bien même mes origines sont-elles respectables, le fait d’avoir été plus ou moins renié et virer du domicile familiale n’aide pas.

Mon frère…mon petit-frère, Loan. Avec lui, je suis ce que toutes personnes qualifieraient de détestable. Je l’insulte, l’envoi chier, lui dit toujours de me laisser tranquille, de dégager de mon périmètre. En fait, j’essaye par tous les moyens qu’il me laisse seul, mais je sais que je fini toujours par céder. Je suis pathétique…
Autant, j’ai énormément de volonté face à des inconnus. Mais voilà, face à ceux que je connais, j’ai tendance à m’écraser comme un lâche, à les laisser détruire mes rêves, et à suivre les ordres. Pourquoi suis-je ainsi conditionner ? Je l’ignore…Ou du moins, je ne veux pas m’en souvenir.

Je dois avouer que ma relation avec mon petit frère est vraiment tordue. Et au départ, je pense que j’étais loin d’être consentant. Il me faisait chanter ce connard…Et maintenant que ce chantage n’est plus, je le laisse quand même continuer. Quand je vous disais que j’étais pathétique !
Car voilà, j’ai du mal avec le regard des autres. J’ai du mal d’être jugé par leurs yeux. Alors…je garde enfoui mes secrets. Ma relation avec mon frère, le fait d’être un noble renié par sa famille…ce sont mes secrets honteux, c’est ce qui ronge mon cœur jour après jour, quand je suis seul et n’est pas de travail ou d’idées pour faire fuir ces pensées.

----------------

Vous voulez savoir à quoi je ressemble ? Vous êtes bizarre vous...Enfin, j'accepte de vous répondre.
Personnellement, je suis né avec les cheveux bruns...que j'ai laissé poussé et colorer via une lotion acheté à un alchimiste dans le passé. J'étais adolescent, et avoir la même couleur de cheveux que mon petit frère m'énervait. Bon, honnêtement, ce qui me gênait c'est que "brun/noir", c'est une couleur commune et banale. Et moi, je voulais qu'on me repère, me remarque.

On reconnait pas trop difficilement mon faciès en tout cas. Les gens reconnaissent surtout mon cache-oeil. Vu que gamin je me suis fait agressé par l'aigle-roc de mon père, beaucoup pense que ce-dernier m'a blessé à l’œil et que je suis borne ! J'avoue que ça me tire un p'tit sourire amusé.
Je ne suis pas borgne, du tout. Juste, mes deux yeux n'ont pas la même couleur. Celui de gauche est aussi bleu que la plus belle des mers. J'aime bien sa couleur. Celui de gauche ? Il est doré. Une couleur aussi pure que celle de l'or véritable.
Bon, après, je dois dire que mes pupilles font un peu fendu et que mioche, j'en prenais plein la tronche pour mes yeux "trop bizarres". D'où le cache-oeil...

Sinon, je mesure un bon mètre octante. Je ne suis pas battit comme un roc, plus dans un genre assez svelte : mais cela me convient. Je cours vite il faut l'avouer. L'habitude de "fuir" tant les gens qui veulent ma peau pour une ou deux erreurs, que le lieu de mes expérimentations : je n'aimerais pas y rester vous voyez.
Je ne suis pas un homme particulier apprécié, et puis, depuis que je me suis fait tatoué à divers endroits du dos et des bras...on a tendance à me regarder de travers. Moi, tout ça, ça m'amuse vraiment.

Je terminerai en disant que j'ai les ongles un peu jauni...à force de manier des pigments, et de fumer des herbes relativement bonnes : mais qui font un peu planer à forte dose. Mon style vestimentaire ? Bof...la redingote par-dessus la chemise débraillée et le pantalon coupé droit avec de bonnes chaussures pour courir. Ma garde-robe est majoritairement de ce genre, et elle est pas très vaste. Après, les fringues, je m'en fout. Tant que j'ai au moins une frusque sur le cul : ça me va !

Oh et, tant que j'y suis, voici la liste de mes tatouages : gracieuseté de mon petit frère. J'ai une étoile sur le petit doigt de la main gauche. Et un texte derrière la nuque. GoldRain en l’occurrence...oui, mon frère m'a tatoué notre nom de famille.
Pour le bras gauche, au niveau du biceps, j'ai une genre de "bracelet" de ronces. Je l'aime bien ce tatouage là, j'avoue. Mon omoplate gauche, elle, elle a des sortes de traits zarbis. Cherchez pas, c'était le premier tatouage que Loan m'a fait, on était encore gosse !
Pour mon bras droit, sur l'étendue du haut du bras, y'a une représentation de la Déesse Igna. J'aime jouer avec le feu après tout...
Au milieu de mon dos, une croix avec le visage de Woda...La croix a des motifs complexes si ma mémoire est bonne, et c'est un peu pour me rappeler que l'eau veille à éteindre le feu.
Enfin, mon dernier tatouage en date : celui au niveau des reins. Lui, c'est tés abstrait et tribal. Mon frère à voulu me le faire peu après qu'on ait commencé à couché ensemble. Une de ses lubies, mais j'avoue que le motif qu'il m'avait montré me laisse supposer qu'il est classe. Bref, je suis tatoué à pas mal d'endroits...

Biographie
Hum…Vous savez, là, je pense que je suis d’humeur à parler un peu de moi. Bon, ok, la bouteille vide devant moi et cette petite dose d’herbe 100% Felionienne aide grandement à mon côté je plane dur, et je bavarde. Breeeef. Ma vie.
Je suis né au cœur du Duché de Huss. Aîné d’une famille de la noblesse, j’étais le fils aîné de la famille Goldrain. En somme, j’étais l’héritier au titre de Baron.

Mon destin était tracé. Je fus éduqué afin de manier la lance, afin d’entrer dans l’armée et devenir un noble ayant l’honneur de monter un Aigle-Roc : honneur de notre duché. J’avais le droit, dés que je fus en âge, à des cours de politique, de bienséance, d’écriture, de lecture. Je me devais d’être raffiné, et érudit, tout en sachant me défendre. Honnêtement, j’étouffais.
J’enviais mon jeune frère, Loan, à qui la famille ne demandait rien. On n’attendait rien de lui en particulier, et j’enviais sa liberté.

En grandissant, lentement, j’ai commencé à quitter la demeure familiale en douce, la nuit. C’est là que je l’ai découvert : le vieux fou d’Edmund Hirst. Un inventeur un peu maboule de notre charmante ville. Il m’avait toujours été strictement interdit d’approcher ce « roturier fou dangereux » ! On disait de lui qu’il avait fait exploser nombre de lieu où il avait vécu.
Je crois que c’était ce goût d’interdit, de risque, qui me poussa à l’espionner. Il travaillait sur l’étude de la poudre noire. Il voulait en faire un spectacle pour les yeux, et je fus témoin de ses premiers essais réussis sous couvert des falaises.

Je fus découvert par lui, j’avais quoi ? Treize ans ? Je réussis à le convaincre de m’enseigner, de me transmettre son savoir. J’étais captivé. J’adorais ce nouveau savoir. Cette force dangereuse qui se révélait sous la forme d’une beauté explosive éphémère.
Je m’émerveillais de découvrir ce que certaines roches mis en poudre donner en couleur. Ce que d’autres minerais permettaient d’obtenir. Comment s’agençait les alliances de couleurs dans cette petite boule ronde garnie de poudre hautement explosive.

Mes résultats auprès de mes précepteurs jutèrent. J’échouais de plus en plus au sein de mon « service militaire », au point d’en être remercié. Une honte pour mes parents. J’en ai pris pour mon grade…enfin, je savais encore me servir de ma tête pour le théorique des cours, mais je ne faisais plus le moindre effort.
Je passais tous mon temps dans mon monde de nuit, avec ces couleurs, ces explosions, cette beauté. Je réfléchissais aux alliances de poudres pour telle ou telle couleur. J’étais à fond dans l’amélioration du système aussi.

Car le système qu’on utilisait Edmund et moi n’était pas très stable. Enfin…je devais avoir dix-huit ans que Loan découvrit mon secret. Il me fit alors chanter…Je crois que notre dérive à vraiment débuter là. Coucher avec son petit frère, de deux ans son cadet ! Sous la menace de ce-dernier en plus ! La honte, n’est-ce pas ?
Cela a durait trois bonnes années…avant qu’Edmund ne meurt dans un essai loupé avec son vieux système défaillant, et que surtout : nos parents nous découvrent dans le même lit : Loan et moi. Le comble ? Mon frère m’avait entraîné dans ses vices…me tatouant, me marquant. Et surtout, ce connard m’avait rendu dépendant de lui. Je ne savais plus lui dire non à quoique se soit, et lui résistait m’était dur, voir impossible.

La réaction de nos parents fut simple : le reniement. Nous fûmes jetés à la porte de notre baronnât…sans rien de particulier que quelques vêtements. Pas le choix, la nature m’offrit les composants pour faire de la poudre noire, et réunir des coloris. Loan perfectionna sa machine pour tatouer les gens. Son système fais plus peur que la tige de bambou, mais beaucoup moins mal : moi qui vous le dit !
On a dérivé, et aujourd’hui, on continu. J’ai amélioré le système de lancement de mes artifices, de mes feux. Je travaille sur d’autres systèmes sans succès. Et je gagne mon argent en animant des soirées et fêtes de village là où on passe.
Mine de rien, nos jobs concordent bien à Loan et moi. Lors de fête, les gens se font plus facilement tatouer sous l’effet de l’ambiance. Et moi, je contribue à l’ambiance. Néanmoins, notre relation est restée tordue, et je crains toujours qu’on nous découvre et nous jugent pour l’acte immoral que nous commettons.

Nous avons voulu rejoindre l’académie du savoir…Pour tomber sur un dénommé Viktor Hass. Ce connard nous a dédaignés. Nous traitant de saltimbanques et de forains stupides. Mon usage de la poudre noire est inédit espèce de connard !
Je crois que je lui aurais bien enfoncé son sourire hypocrite dans le cul à cet enfoiré de première ! Et mon poing dans sa tronche, je ne lui ai pas mit par manque de temps. Je sais plus trop comment était Loan après cette rencontre. Mais moi, je jure de prouver à ce Viktor de mes couilles ce que vaut mon travail sur la poudre noire ! Je peux faire de l’art avec…que puis-je découvrir d’autre sur elle finalement ?

Ellipse des 2 ans
C'est qu'il s'en est passé des choses, vous savez ?

Déjà, pour moi, cela commence vraiment une année avant. Lorsque la famille royale de Feliona est morte, et que j'ai illuminé les cieux de la capitale avec mes feux. En hommage à ceux qu'on a tous estimé, en tant que Felionien. J'y ai alors fait la rencontre des Grandes-Prêtresses des Lunes, des femmes vraiment gentilles et agréables. Curieuse aussi.
J'avais repris la route, avec Loan après ça. Améliorant mes feux, en faisant lors des Fêtes de Solyma. Mais après la fin de ces-dernières, au postulat de nos finances, je me disais qu'il fallait améliorer tout cela. J'ai cherché un mécénat, pour développer un projet qu'un jeune inventeur du nom de Samuel m'avait soufflé.
Une idée sur des "feux de détresse", un moyen aux gens isolés de faire savoir qu'ils avaient besoin de secours. Idéal en montagnes ou en pleines mer. Alors, il me fallait du financement...et un logement pour cela. C'est auprès de Lakota Aralas que j'ai trouvé ce qu'il fallait.

Son contrat était assez spécial...Je ne pouvais travailler pour un autre, mettant à son service exclusif mon art de l'artifice. J'ai serré les dents, mais elle me fournissait matériaux et logement en Ferel alors. Loan commença à développer une idée, que nous mîmes en place avec l'argent qu'il gagnait de ses tatouages. N'utilisant que nos fonds personnelles pour elle...Je ne voulais devoir des choses à la Aralas.
C'est ainsi qu'est né la première machine à imprimer. Je dois dire que je n'en suis pas peu fier. J'ai bien continué ma recherche sur la poudre, discutant même de procédé avec la dame du sud : Maribelle Skalka. Mais c'est vraiment notre invention commune à Loan et moi, qui changea nos vies. Son idée, nos connaissances, et notre labeur. Je voulu le vendre à Lakota, mais son comportement réveilla tout de l'homme d'affaire de la famille Goldrain : que j'avais jeté aux oubliettes. Je ne pouvais tolérer son attitude, d'autant lorsqu'elle insulta mon amant. Car  nous nous étions fait à cette idée, Loan et moi. Et il allait sur la voie de la guérison...

Je suis parti en claquant la porte à son nez, revendant notre labeur aux Prêtresses des Lunes. Je savais qu'elles en feraient le meilleur des usages. Notre nom se répandit, comme étant la création des "frères Goldrain". Il devint une obligation pour tout les deux, que de camoufler finalement le couple que nous étions.
La guerre en Feliona n'aidait probablement pas, car au fond, je sentais que Loan s'en faisait pour la famille qui l'avait rejeté. Alors, lorsque l'on vint apprendre la mort de Père...je ne savais si je devais en rire ou en pleurer.
J'ai accepté de reprendre le domaine familial, constatant la folie dans laquelle ma mère était plongé. Folie qui la mena à se donner la mort il y a peu. Loan, pris dans toute cette tourmente, s'éloigna de moi. Se refermant. Il vit désormais dans une dépendance de la famille, dans la baronnie. Je vais le voir mais ma voix ne l'atteint plus. Son esprit est dans la folie, dans le flou, en proie à cette voix qu'il a toujours entendu.

Je suis devenu bien seul, alors que la richesse me couvre. Mais je n'ai pas tari mes idées, mon envie d'illuminer les cieux encore et encore. Finalement, avec la fin de cette guerre, j'ai reçu une proposition d'Hewine Arsion d'ouvrir un établissement partenaire de l'académie, sur les terres des Goldrain. L'écoutant, et me moquant au passage de Hass qui m'avait ridiculisé dans le passé, j'ai accepté. Ainsi, désormais, un petit collège d'Académicien existe, sur mes terres. On y étudie en majorité la poudre noire, car c'est là mon domaine d'expertise.
Mes souvenirs de rencontre avec des mages datant du Festival, et de cette gamine dangereuse, je dois dire que l'idée de mêler science et magie me rebute. En attendant, les choses sont toujours tendue en Feliona...et moi, je fais mon trou. Avec la réputation d'un homme qui ne manquera pas d'argent pour le reste de sa vie : dois-je rire jaune, lorsqu'on sait que la Baronnie était déjà riche grâce à ses élevages d'Aigle-Roc ?

Informations IRL
▬ Pseudo :[/b] Lou.
▬ Âge : 24 ans.
▬ Comment avez-vous connu le forum ? Je suis le second staffien ^^
▬ Quel code se cache dans le règlement ? Je m'auto-valide Wink
▬ Comment était surnommé la nouvelle Reine de Feliona, avant d'être couronnée ? Auto-validation powa !
Voir le profil de l'utilisateur http://folio-adark.voila.net/index.html
Revenir en haut Aller en bas
avatar

JE M'APPELLE Solyma ET JE SUIS Fondatrice ▬ Solyma
Diverses Informations
Multi-Compte : Tous les Admins ♥

Informations RolePlay
Âge:
Métier:
Disponibilité pour RP:
Message(#) Sujet: Re: Moana Goldrain ▬ Riche, Célèbre et Seul. Mer 23 Déc - 21:02

FICHE VALIDÉE
"C'est partie pour le Grand Voyage ! Découvrons Sorëan et l'Arche tous ensemble !"

Félicitation !
Ton personnage est validé, nous te souhaitons bienvenue sur L'Arche de Sorëan et espérons que tu t’amuseras bien parmi nous !

Afin de commencer à jouer sur de bonnes bases, nous t'invitons à aller recenser ton avatar afin d’éviter de potentiels conflits quant aux images/personnages pour les nouveaux arrivants, ainsi que d'aller recenser ton groupe et ton métier.
De plus, n'oublie pas de remplir ton Profil s'il te plait ! Il te faudra aussi activer la partie "Information Roleplay" !

De plus, sache que tu peux aussi réaliser une fiche de suivi RP/Relations ! Pour ce faire, il te suffit de te rendre dans ce forum-ci. Sache que le modèle proposer de codage n'est pas obligatoire, si tu veux faire autrement : tu peux -_^

Pour te lancer en rp, tu peux consulter ou faire ta propre demande de rp dans le forum mit à ta disposition pour cela !
Tu pourras aussi y faire verrouiller tes topics clos, et trouver le code nécessaire si tu désires proposer des prédéfinis à l'administration.

N'hésite pas à contacter le Staff par MP si tu as un problème ou une question.


Le staff te souhaite la bienvenue!

Voir le profil de l'utilisateur http://sorean.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
 

L'arche de Sorëan :: Identification :: Présentations :: Fiches validées :: Les Felioniens :: Moana Goldrain ▬ Riche, Célèbre et Seul.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Être riche et célèbre, c'est ma destiné ! [PV]
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Sanble Erich Riche ta lavalas anba po!!!!
» Seul et perdu...
» Astuce pour devenir riche ou "moyen"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: