-53%
Le deal à ne pas rater :
– 53% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC – Hauteur réglable – ...
22.88 € 49 €
Voir le deal

L'arche de Sorëan :: La Terre des Discussions :: Archives V1 :: Missives Perdues :: A l'adresse de la vicomtesse Maribelle Skalka.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: A l'adresse de la vicomtesse Maribelle Skalka. A l'adresse de la vicomtesse  Maribelle Skalka. EmptyMer 18 Mar - 9:32

Par Messager du Vent.
Mois de la Foudre 1582.

   
Estimée vicomtesse, dame Maribelle Skalka,

J'ai entendu un écho de part l'Empire - mon ouïe est très fine quand il s'agit de ragots - qu'une noble inventeuse s'intéressait à notre estimée et fière Basse-Cour. Je suis honorée que tous ces nobles petits poulets à qui je donne du graine à picorer vous intéresse et je serais ravie de vous renseigner sur les interrogations que vous pourriez avoir. Et sur toutes autres questions que ma dame pourra avoir sur le Très Noble Empire Talrëan.

Je suis Calicot, Bouffon de la Cour impérial, poétesse, pique-assiette et collectionneuse de rumeurs, aussi vous ne pouviez pas mieux tomber. Toutes nos Majestés, Altesses, Honneur, Sires et Chevaliers, toutes les dames et les damoiselles sont dans ma ligne de mire et mon métier consiste à trainer mes chausses en leur compagnie.

Ce serait un honneur que vous acceptiez quelques échanges épistolaires en ma compagnie sur le sujet que vous désirerez. J'imagine que vous pourrie me parler un peu de la situation en Feliona, qui est ma terre natale comme la vôtre.

Bien respectueuse, mais toujours avec une pointe de malice,

Calicot, bouffon de la cour impériale de Talrëa.
Que d'éternelles et incurables douleurs dans la gaieté d'un bouffon ! Quel lugubre métier que le rire !

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: A l'adresse de la vicomtesse Maribelle Skalka. A l'adresse de la vicomtesse  Maribelle Skalka. EmptyMar 24 Mar - 15:22




Très surprenante Calicot,


C’est avec une douce et agréable surprise que je prends connaissance de votre lettre dame Calicot. Surprise à double titre, tant par l’inattendu de votre missive que par la stupéfaction que l’on parle de moi dans l’Empire.
En effet, malgré un commerce florissant avec de nombreux riches nobles des terres du sud de l’Empire, je ne m’attendais pas à ce que mon nom soit évoqué au cœur de la capitale.
C’est avec une certaine fierté que je prends donc connaissance de ce compliment.

Pour ma part, et je m’en excuse par avance, je n’ai pas vraiment entendu parler de vos exploits burlesques qui, j’en suis certaine, doivent être nombreux et de qualité. Ceci n’enlève en rien le plaisir que j’ai à pouvoir échanger avec vous.

Ne connaissant pas vraiment grand monde dans l’Empire, je vous laisse le soin de choisir les innocentes victimes qui feront les frais de votre plume satyrique.

En revanche, vous avez parfaitement raison de souligner la situation tendue du royaume de Felionia. Le conflit est palpable et les relations qui hier étaient chaleureuse, sont à présent tendues et emplies de suspicion.
Fort heureusement, la réputation de ma famille me permet de continuer à commercer et échanger avec de nombreux partenaires à travers l’ensemble du continent.

Sans vouloir me monter par trop indiscrète, oserais-je vous demander de quelle partie du royaume vous êtes originaire ?

Dans l’attente de votre réponse, je vous adresse mes plus sincères salutations.

Vicomtesse Maribelle Skalka


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: A l'adresse de la vicomtesse Maribelle Skalka. A l'adresse de la vicomtesse  Maribelle Skalka. EmptyMar 24 Mar - 18:05



Estimée vicomtesse, dame Maribelle Skalka,

Savoir qu'on est dans les nobles bouches est toujours plaisant et je suis fort aise d'être le pigeon voyageur qui vous apporte cette satisfaction. Nous parlions des influents mais aussi des originaux de Feliona, et votre nom est tombé dans mon oreille. Un petit baron m'a assuré que vous étiez très charmante également, chose qu'il tiendrait d'un ami du cousin d'un ami plus éloigné marié avec sa sœur, quelque chose comme ça. Je n'accorde que la moitié de la foi que je devrai (ou ne devrai pas) aux bribes ainsi reçues mais j'ai ouï dire que vous étiez inventrice, et bien que je ne puisse me peindre un portait physique me permettant de savoir si vous êtes aussi charmante que Sire Gauvin m'a dit, je gage que le sujet de vos recherches m'intéresse tout autant.

Il est normal que mon nom ne vous dise rien car il n'a aucune sorte de valeur en dehors de la Cour de Talrëa; je ne suis en dehors rien de plus qu'une personne sans usage. Je n'ai de pouvoir que dans le palais, enfin de pouvoir... j'ai le droit de me moquer des grossiers, des fols et des maladroits. Le rôle du bouffon est à la fois d'amuser et de dénoncer, du moins selon mon avis. Mais assez parlé de moi, même si c'est un sujet que j'aime beaucoup.

Je vous écris également car étant loin de Feliona, je ne suis au courant de ce qu'il s'y passe et je m'inquiète beaucoup de la guerre civile, non seulement pour le pays mais également pour mes proches et ma famille. Il est fort appréciable que cela n'ait pas affecter vos échanges commerciaux, en tout cas.

Ma dame, je suis née en Huss, dans le marquisat de Sventyr. Je viens d'un petit hameau joliment nommé Lordran, où vivent plus de vaches que d'habitants. Ma mère était domestique au service de la famille Sventyr et mon géniteur est un noble, faisant de moi une bâtarde. J'ai été élevée par un luthier et ai été l'apprenti d'un amuseur. Vous savez tout, j'en ai bien peur : rien de bien passionnant. J'ai un bon amant depuis des années mais je déculotte régulièrement la cour manu militari, quand les mots ennuient messieurs et mesdames et que l'action leur convient plus. Rien de spéciale, en somme.

En échange, consentiriez-vous à me parler un peu de vous, votre famille, vos aventures, vos amours, peut-être? Après tout, l’indiscrétion est mon second prénom.


Avec l'adresse de mes plus élégantes salutations,

Calicot, bouffon de la cour impériale de Talrëa.

Que d'éternelles et incurables douleurs dans la gaieté d'un bouffon !
Quel lugubre métier que le rire !

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

JE M'APPELLE Invité ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: A l'adresse de la vicomtesse Maribelle Skalka. A l'adresse de la vicomtesse  Maribelle Skalka. EmptyJeu 26 Mar - 9:54




Très franche Calicot,


Je vous surprends en flagrant délit de mensonge ou d’humilité exagérée. En effet, je peine à croire que l’histoire qui vous a menée du statut de bâtarde Sventyr à celui de bouffon de l’empereur soit si peu passionnante que vous le présumez. Je serai ravie de lire les innombrables anecdotes que vous devez avoir vécues lors de votre apprentissage d’amuseuse ou bien encore des exploits qui vous permis de briller suffisamment pour être remarquée par leurs majestés impériales.

Concernant la situation de votre famille, je ne puis malheureusement vous rassurer comme je l’aimerai. Je ne suis pas au fait de l’ensemble de la situation. Je peux toutefois vous dire que pour le moment, hormis aux abords des frontières où les escarmouches sont parfois présentes, la situation dans les terres n’est pas si catastrophique que cela. La sortie de l’hiver va sans doute faire bouger les choses, pour le mieux, je ne peux que l’espérer.
Il est douloureux de ce dire, que finalement, cette situation est le fruit de trois grands seigneurs respectueux et dénués d’une ambition dévorante. Aucun ne souhaitait bouger vers le trône, ne s’estimant sans doute pas légitime, et c’est cela qui nous aura conduit dans cette situation. Je gage toutefois que la sagesse de nos ducs saura nous conduire vers un dénouement pacifique.

En revanche, ce qui m’inquiète bien plus, c’est le retour des harpies et de leurs raids éclairs. Elles frappent si sauvagement que le moral de mes gens en est grandement affecté. Je tente, de mon mieux, de leur apporter le réconfort et l’aide dont ils ont besoin.

Pour parler un peu plus de moi, comme vous me l’avez demandé, je ne saurai être suffisamment impartiale pour vous parler de mon apparence. L’on ne m’a jamais dit que j’étais laide, plutôt l’inverse. Mais je préfère vous laisser seule juge et vous trouverez avec ce pli, une esquisse d’un artiste de Port-Azur. C’est un travail préparatoire qu’il a effectué afin de peindre un tableau de moi. Je vous rassure, le travail final est plus habillé, il s’agit bien là d’une esquisse destinée à « s’approprier mes proportions » comme me le disait cet artiste.

Je n’ai, malheureusement pour moi, pas grand chose à vous dire sur ma vie sentimentale. Mon domaine m’occupe beaucoup ces derniers temps et je n’ai pas vraiment le loisir de courir les bals et mondanités de la capitale du duché, et encore moins celle du royaume. Sans doute que des temps moins troublés seront plus propices à cette quête vitale pour tout à chacun.

Et je crains de n’avoir pas plus à dire sur ma famille, très chère calicot. Je suis à présent seule, mes parents m’ayant quittés il y a 5 ans de cela. Ils me furent arrachés par des pirates, me laissant seule, sans frère ni sœur, ni proches parents.

C’est sur cette douloureuse évocation que je vous laisse à présent.

Dans l’attente de votre réponse, je vous adresse mes plus sincères salutations.

Vicomtesse Maribelle Skalka

Revenir en haut Aller en bas


JE M'APPELLE Contenu sponsorisé ET JE SUIS
Diverses Informations
Message(#) Sujet: Re: A l'adresse de la vicomtesse Maribelle Skalka. A l'adresse de la vicomtesse  Maribelle Skalka. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

L'arche de Sorëan :: La Terre des Discussions :: Archives V1 :: Missives Perdues :: A l'adresse de la vicomtesse Maribelle Skalka.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: